Le PDC vise le pragmatisme avec l'UE

Le PDC vise le pragmatisme avec l'UE

Photo: Keystone

Christophe Darbellay a plaidé samedi pour une mise en oeuvre de l'initiative contre l'immigration de masse qui soit 'pragmatique, raisonnable et convienne à l'économie'. L'UDC aura un rôle important à jouer pour y parvenir, a souligné le président du PDC.

L'UDC doit maintenant prouver qu'elle veut trouver des solutions pour le pays, a-t-il déclaré devant les délégués de son parti réunis à Granges-Paccot (FR). La Suisse doit redéfinir et renforcer la voie bilatérale, sans compromettre ses bonnes relations avec l'Union européenne. 'Il faut limiter l'immigration, mais la solution doit être compatible avec la libre circulation des personnes', a-t-il résumé.

Le groupe parlementaire PDC auditionnera les trois candidats au Conseil fédéral proposés par l'UDC 'dans un esprit constructif', a dit le Valaisan. Sa formation est ouverte à des personnalités constructives et collégiales, qui respectent les intérêts de la place économique suisse.

Menace djihadiste

Le président du PDC a également évoqué l'Etat islamique, rappelant que son parti avait proposé l'année dernière un paquet de mesures contre la menace djihadiste, qui est pour l'instant demeuré sans suite. Les députés démocrates-chrétiens doivent selon lui s'impliquer davantage afin de faire des propositions claires.

Christophe Darbellay est aussi revenu brièvement sur les élections fédérales d'octobre dernier. 'Le PDC a fait un peu moins bien que prévu, mais infiniment mieux que ce que prédisaient les politologues', a-t-il relevé. De plus, il reste le premier parti au Conseil des Etats.

Dans l'ensemble, les positions politiques se sont durcies et polarisées. Il y a d'autant plus besoin de bâtisseurs de ponts dans ce contexte, a encore souligné M. Darbellay.

Mots d'ordre

Les délégués du PDC donneront samedi les mots d'ordre sur les quatre objets soumis en votation fédérale le 28 février prochain. Les Suisses doivent se prononcer sur l'initiative 'Pas de spéculation sur les denrées alimentaires' des Jeunes socialistes, ainsi que sur l'initiative de mise en oeuvre du renvoi des étrangers criminels, proposée par l'UDC.

La direction du parti recommande de rejeter ces deux objets. Elle invite en revanche à dire 'oui' au second tunnel routier au Gothard, comme à sa propre initiative 'Pour le couple et la famille - Non à la pénalisation du mariage'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.