Le bénéfice du groupe Banque cantonale de Bâle en net rebond

Le bénéfice net du groupe Banque cantonale de Bâle en net rebond

Photo: Keystone

Le groupe Banque cantonale de Bâle (BKB) - qui comprend la banque Coop - a enregistré une nette croissance (+13,7%) de son bénéfice net l'an dernier, à 126,2 millions de francs. Quant à la maison mère, elle a vu ses résultats nets gonfler de 25,2%, à 89 millions.

Au niveau opérationnel par contre, la banque BKB - dénommée 'maison mère' - a accusé un recul de 4%, à 118,4 millions de francs. Dans un communiqué diffusé jeudi, les responsables de l'établissement précisent que sans le versement de 38,6 millions d'euros (41,82 millions de francs) dans le cadre du conflit fiscal avec l'Allemagne, c'est une amélioration de 28,4%, à 158,3 millions de francs, qui aurait été réalisée.

Pour mémoire, la BKB a conclu l'an dernier un accord avec Berlin afin de liquider les affaires du passé en lien avec des fonds soustraits à l'impôt. C'était le quatrième établissement suisse à régler cette question.

Toujours en ce qui concerne la maison mère, le produit d'exploitation a augmenté de 9,1%, à 377,3 millions de francs. Alors que les commissions et services accusaient une baisse de 15,8% à 75,2 millions, tous les autres secteurs d'activité ont crû: +2,3% pour les opérations avec intérêts (à 181,1 millions), +27,4% pour les activités de négoce (à 63,1 millions) et même +94% pour les autres activités (à 57,9 millions).

Pour ce qui est du règlement du conflit fiscal avec les Etats-Unis, la BKB a maintenu à 100 millions de francs sa provision pour frais de procédure et pour paiement éventuel d'une amende. L'établissement rhénan figure dans la catégorie 1 du programme de régularisation signé entre Berne et Washington en 2013 et espère boucler ce différend durant l'année en cours.

Optimisme prudent pour 2016

A l'image de la maison mère, le groupe BKB a vu son résultat opérationnel piquer du nez l'an dernier (-15,8%), à 179,3 millions de francs. Corrigé de l'amende allemande, ce montant atteint 219,2 millions, soit 3% de plus qu'en 2014.

A l'inverse, le produit d'exploitation a enflé de 0,4%, à 576,6 millions de francs. Quant à la somme du bilan du groupe, elle est passée de 38,1 milliards de francs à 38,5 milliards, soit une embellie de 1,2%.

Pour l'année en cours, le groupe BKB se dit prudemment optimiste. Les intérêts négatifs et l'environnement globalement difficile devraient peser sur les résultats.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.