Le bénéfice net de Gazprom recule de 17% au deuxième trimestre

Le bénéfice net de Gazprom recule de 17% au deuxième trimestre

Photo: Keystone

Gazprom a annoncé lundi une baisse de 17% de son bénéfice net au deuxième trimestre. Les chiffres du géant gazier russe sont plombés par une augmentation des coûts d'exploitation, en dépit d'une progression du chiffre d'affaires.

Bien qu'en recul, le bénéfice net de 245 milliards de roubles (3,7 milliards de francs) dégagé entre avril et juin par le groupe contrôlé par l'Etat russe dépasse largement les attentes des analystes interrogés par l'agence Interfax.

Le recul du profit de l'héritier du ministère soviétique du Gaz s'explique notamment par un bond de 16% de ses coûts d'exploitation ainsi qu'une perte comptable due à l'évolution des taux de change. En revanche, le chiffre d'affaires a augmenté de 5% à 1327 milliards de roubles, soit plus que prévu par le marché.

Cette hausse des revenus est d'autant plus notable que le groupe avait déjà indiqué que le deuxième trimestre constituerait le point bas des prix du gaz, indexés (en partie et de manière décalée) au marché pétrolier.

Il ne cesse de souligner que ses exportations vers l'Europe, son marché le plus rentable, sont en forte hausse en volumes malgré la volonté de l'Union européenne de diversifier ses approvisionnements et devraient atteindre un niveau record cette année.

Gazprom perd en revanche des parts de marché en Russie et n'a pas vendu de gaz à l'Ukraine de l'hiver, une première sur fond de crise entre Moscou et Kiev, ce qui devrait aboutir à un autre record: sa production devrait atteindre sur 2016 le plus bas niveau depuis sa création dans les années 1990.

Au total sur le premier semestre, ses ventes de gaz ont augmenté de 8% à 1755 milliards de roubles grâce à un bond de 19% vers l'Europe, a précisé Gazprom dans un communiqué.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.