Le canton de Vaud va vendre 20 cures

Le canton de Vaud va vendre 20 cures

Photo: Keystone

Après une première vente de 18 cures qui s'est achevée en 2012, l'Etat de Vaud va vendre un nouveau lot de 20 bâtiments dès 2016. Le produit de l'opération est estimé entre 12 et 18 millions de francs, a indiqué vendredi le conseiller d'Etat Pascal Broulis.

'Il y a trop de cures, certaines ne sont pas habitées, elles ne répondent plus aux missions de l'Eglise ni du service public', a souligné le chef du Département des finances et des relations extérieures. 'L'Etat doit se concentrer sur ce qu'il doit faire et céder le reste, sans pour autant brader le patrimoine'.

En novembre 2012, l'Etat avait vendu la dernière cure d'un premier lot de 18, qui étaient classées avec les notes 5,6,7 au recensement cantonal des monuments et sites. Il avait encaissé alors au total 15,8 millions de francs.

Meilleur classement

En dialogue avec l'Eglise protestante vaudoise (EERV), le canton annonce aujourd'hui la vente des cures d'Aigle, Arzier, Ballens, Champvent, Chesalles-Moudon, Combremont, Constantine, Cotterd-Bellerive, Denezy, Dommartin, Donneloye, Faoug, Grancy, La Chaux-Sainte-Croix, L'Abbaye, Mont-la-Ville, Peney-le-Jorat, Rances, Saint-Livres et Suchy.

Les cures qui composent ce deuxième lot sont cette fois classées avec les notes 2,3 et 4 à l'inventaire cantonal. Quelques bâtiments seront disponibles dès le premier semestre 2016.

Pas de bradage de patrimoine

La priorité sera donnée aux communes sur leur territoire, 'mais sans brader le patrimoine', a martelé Pascal Broulis. Il a rappelé que, lors de la première vente, Grandvaux avait offert 100'000 francs pour la cure qui a été vendue finalement à 1,2 million. 'Ca va pas', a-t-il commenté.

Les acquéreurs doivent aimer le patrimoine et savoir que les contraintes sont nombreuses, qu'il s'agisse du bâtiment, extérieur comme intérieur, et les à-côtés. Des rénovations lourdes sont parfois nécessaires.

Nombreux chantiers

En début de conférence de presse, le conseiller d'Etat a rappelé les grands axes de la stratégie d'investissement immobilier du canton de Vaud. Depuis 2011, des crédits qui avoisinent 5,5 milliards de francs ont été adoptés. Il devrait investir encore une fois ce montant jusqu'en 2020. L'Etat conduit actuellement plus de 70 projets de constructions pour 2,2 milliards.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.