Le directeur d'auto-suisse déplore la décision de l'Ofrou

Le directeur d'auto-suisse déplore la décision de l'Ofrou

Photo: Keystone

Pour le directeur d'auto-suisse Andreas Burgener, il faut s'abstenir de généralisations après le scandale des moteurs Volkswagen truqués. Seul un groupe de moteurs est concerné et la présomption d'innocence s'impose pour les autres constructeurs.

Interrogé dans l'émission 'Samstagsrundschau' de la radio alémanique SRF, M. Burgener a également déploré l'interdiction de vente des véhicules incriminés décrétée vendredi par l'Office fédéral des routes (Ofrou). Alors que les autres pays procèdent à des vérifications et à des mesures, seule la Suisse prend une telle décision, qu'il juge 'exagérée'.

Pour le patron de la faîtière des importateurs, il n'est pas non plus judicieux de réintroduire des contrôles antipollution obligatoires, ni de soumettre tous les véhicules diesel en Suisse à un examen.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.