Le forum de Davos tente de maîtriser la 4e révolution industrielle

Le forum de Davos tente de maîtriser la 4e révolution industrielle

Photo: Keystone

Le 46e Forum économique mondial (WEF) fait la gageure de maîtriser la 'quatrième révolution industrielle', inédite par sa vitesse, son ampleur et son impact. Parmi les puissances du G7, les chefs d'Etat brilleront par leur absence la semaine prochaine à Davos (GR).

Les chefs de gouvernement français Manuel Valls, britannique David Cameron et canadien Justin Trudeau, ainsi que le numéro un de la diplomatie américaine John Kerry répondront présents, selon le programme dévoilé mercredi par le WEF. L'ambassade des Etats-Unis à Berne a annoncé la présence du vice-président Joe Biden.

La manifestation prendra ses quartiers du 20 au 23 janvier dans la station grisonne. 'Je suis très excité', a affirmé mercredi le fondateur du WEF, Klaus Schwab, 77 ans, face aux médias réunis au siège de l'organisation à Cologny (GE).

Le monde se trouve à l'aube d'une quatrième révolution industrielle, qui fusionne les technologies et brouille la démarcation entre les sphères physiques, numériques et biologiques. Contrairement aux mutations passées, elle va bouleverser des systèmes entiers de production, de distribution et de consommation, prédit l'économiste et ingénieur.

Les opportunités sont démultipliées par les avancées dans le domaine de l'intelligence artificielle, de la robotique, des véhicules autonomes, de l'impression 3D ou encore de la nanotechnologie. Mais ses effets perturbateurs comportent aussi de nouveaux risques globaux, en termes d'emploi et d'exclusion.

Pour tenter de les appréhender, plus de 2500 décideurs politiques, patrons d'entreprise ou d'organisations et experts académiques convergeront à Davos. Parmi eux, quelque 40 chefs d'Etat et de gouvernement, dont les premiers ministres israélien Benjamin Netanyahu et grec Alexis Tsipras.

L'Afghanistan et le Pakistan seront aussi du nombre. Après 18 ans d'absence, la Corée du Nord y enverra son ministre des Affaires étrangères. Côté économie, le nouveau directeur général de Credit Suisse, Tidjane Thiam coprésidera cette édition.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.