Le loup échappe aux balles en Valais

Le loup échappe aux balles en Valais

Photo: Keystone

Les gardes-chasse valaisans ne sont pas parvenus à abattre un loup dans le temps imparti dans la région d'Augstbord (VS). Délivrée le 14 juin dernier, l'autorisation de tir est arrivée à échéance.

Un prédateur a bien été observé durant la période de validité de l'autorisation, mais à l'extérieur du périmètre de tir, communique mercredi l'Etat du Valais. Les limites temporelles et géographiques imposées pour un tir en ont réduit les chances de succès.

L'autorisation était limitée aux pâturages protégés de la région considérée et un tir ne pouvait avoir lieu que si des animaux de rente se trouvaient sur le pâturage en question. Trois loups, un mâle et deux femelles, avaient tué 50 moutons et chèvres entre le 6 avril et le 3 juin. L'autorisation ne permettait de prélever qu'un seul d'entre eux.

Périmètre élargi

Le 28 juillet, après une attaque hors du périmètre de tir, le canton avait étendu géographiquement son autorisation. Sans succès. La situation sera réévaluée en cas de nouvelles attaques durant l'automne, précise le communiqué.

L'an dernier, après plusieurs attaques dans la région d'Augstbord, le canton avait délivré des autorisations de tir pour prélever deux loups. Mais aucun prédateur n'avait pu être abattu avant la désalpe des troupeaux au début octobre.

Les gardes-chasses d'Uri ont eu plus de succès cet été. Une autorisation de tir avait été délivrée le 15 juillet après plusieurs attaques. Un loup a été abattu deux semaines plus tard.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.