Le nombre de cas de « skimming » a quadruplé au 1er semestre

Le nombre de cas de

Photo: Keystone

Le 'skimming' fait à nouveau des ravages en Suisse. Au total, 35 cas ont été recensés ces six derniers mois, soit quatre fois plus qu'à la même période en 2015. Ils concernent surtout les automates à billets et de stations-service. Les bancomats sont mieux protégés.

Ces dernières années, les instituts financiers ont beaucoup investi pour améliorer la sécurité de leurs automates, afin de rendre la tâche des malfaiteurs de plus en plus difficile. Les automates à paiement de billets et d'essence accusent en revanche un retard dans ce domaine, constate la Prévention suisse de la criminalité (PSC).

Depuis le début de l'année, 2200 cartes bancaires ont dû être bloquées suite à un soupçon de 'skimming'. Il s'agit du double par rapport au premier semestre 2015 (1100 cartes concernées).

Outils de plus en plus discrets

Pour parvenir à leurs fins, les criminels placent sur, voire dans l'automate, des appareils capables de lire les données de la bande magnétique de la carte bancaire ainsi que son code. Leurs outils sont de plus en plus modernes et discrets, écrit la PSC jeudi.

Les fraudeurs retirent ensuite de l'argent en dehors de l'Europe sur le compte de la victime. Sur le vieux continent, il est en effet impossible de retirer de l'argent sans carte équipée d'une puce électronique sécurisée.

Règles de prévention

La PSC rappelle quelques règles de prévention. Elle recommande de couvrir la main qui entre le code de la carte dans l'automate et de veiller à ne pas être observé par-dessus l'épaule.

Lorsque l'automate avale la carte pour une raison inconnue sans la rendre, il faut immédiatement faire bloquer la carte en informant sa banque. De manière générale, il est fortement recommandé de vérifier l'état de l'automate avant de l'utiliser. En cas d'instabilité de son clavier d'accès ou de toute autre observation suspecte, il ne faut pas utiliser la machine et avertir l'institut financier.

La PSC recommande aussi de vérifier régulièrement l'état de son propre compte et de signaler des irrégularités à la banque. Avant chaque voyage en dehors de l'Europe, il est en outre conseillé de se renseigner sur la validité de la carte dans le pays de destination. Davantage d'informations sur la sécurité des cartes bancaires sont disponibles sur le site en ligne www.card-security.ch.

www.card-security.ch/fr

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.