Le patron de Credit Suisse a gagné 4,57 millions de francs en 2015

La prime d'arrivée du patron de Credit Suisse a gonflé son salaire

Photo: Keystone

Le directeur général de Credit Suisse, Tidjane Thiam, a perçu au total 18,9 millions de francs en 2015. Sa prime d'arrivée de 14,3 millions de francs est venue gonfler son salaire de base.

La part de la rémunération fixe du Franco-Ivoirien s'est élevée à 1,71 million de francs, selon le rapport annuel de la banque publié jeudi. La part variable liée à la performance s'est, elle, chiffrée à 2,86 millions de francs.

Le dirigeant a également obtenu 14,3 millions de francs à titre de dédommagement. Il aurait, en effet, dû recevoir ce montant de son ancien employeur, Prudential, s'il n'avait pas quitté l'entreprise pour Credit Suisse.

Bonus abaissé de son propre chef

En 2014, Brady Dougan, l'ancien chef du numéro deux bancaire helvétique, avait gagné 9,7 millions de francs. Sans sa prime d'arrivée, Tidjane Thiam a reçu deux fois moins d'argent, soit 4,57 millions. Mais il a pris les rênes de l'établissement financier qu'à la fin juin 2015.

En outre, le directeur général a pris la décision de réduire son bonus basé sur la performance de 40% en raison des mauvais résultats de l'établissement financier.

En 2014 alors à la tête de Prudential, Tidjane Thiam avait obtenu une rémunération de près de 18 millions de francs. Le montant de son salaire lors du premier semestre 2015 sera connu lors de la publication du rapport annuel de l'assureur.

Moins d'argent pour Urs Rohner

Les 17 membres actuels et anciens de la direction générale de Credit Suisse ont, quant à eux, perçu au total 64,2 millions de francs. En 2014, ils s'étaient partagé 64,1 millions de francs, mais l'équipe n'était alors composée que de 11 membres. A la fin de l'année 2015, le comité de direction comptait 12 personnes.

Le président du conseil d'administration, Urs Rohner, a lui empoché 3,2 millions de francs, contre 3,6 millions il y a deux ans. Quant à l'ensemble des membres de l'organe de surveillance, ils ont touché 9,9 millions de francs, soit 0,7 million de plus qu'en 2014.

Hausse des provisions pour litige

Dans son rapport annuel, l'institut bancaire indique également qu'il a provisionné 1,61 milliard de francs l'année passée pour faire face à d'éventuels litiges. En 2014, la banque avait effectué des réserves de l'ordre d'1,12 milliard de francs.

L'établissement financier a aussi profité de la publication de son rapport annuel pour présenter l'ordre du jour de sa prochaine assemblée générale. Cette dernière se tiendra le 29 avril.

A cette occasion, Alexander Gut de la société de conseils financiers Gut Corporate Finance et Joaquin Ribeiro du cabinet Deloitte seront proposés à l'élection au conseil d'administration.

Sebastian Thrun ne se représentera pas pour un nouveau mandat. Tous les autres membres du conseil d'administration y compris son président, Urs Rohner, sont candidat à leur propre réélection.

Deux augmentations de capital

Les actionnaires devront aussi valider deux augmentations du capital autorisé. La première doit servir au versement d'un dividende optionnel pour 2016. Il porte sur 1,15 million de francs avec un plafond de 5,2 millions de francs ou 130 millions d'actions.

La deuxième opération a pour but de financer de futures acquisitions. Le montant visé est de 4 millions de francs, mais avec une somme maximale de 5,2 millions de francs. Elle devrait, par ailleurs, être prolongée d'une année.

En cas d'acceptation des ces deux propositions, le conseil d'administration de la banque proposera de verser un dividende de 0,70 franc par action nominative.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.