Le retour des vaches à Charmey fêté par des milliers de personnes

Le retour des vaches à Charmey fêté par des milliers de personnes

Photo: Keystone

Entre 10'000 et 12'000 personnes ont fêté samedi la désalpe à Charmey (FR). Un accident a toutefois entaché la fête: un cheval a foncé dans la foule et blessé sévèrement quatre personnes.

L'automne arrivant, c'est le moment où les troupeaux qui ont passé tout l'été à l'alpage redescendent en plaine. Charmey a fêté samedi ses armaillis et cette saison à l'alpage, a indiqué l'office du tourisme dans un communiqué.

Neuf armaillis et leurs familles ont passé au centre du village de Charmey avec leur troupeau. Avec un peu moins de bétail que d'habitude, la fête a été belle avec des animaux décorés de fleurs.

Cor des Alpes et ranz des vaches

Les Compagnons des Cors ont fait résonner leurs cors des alpes et les Armaillis de l'Echo de la Fête des Vignerons ont interprété le ranz des vaches au milieu de la foule. Des enfants ont défilé avec leurs chèvres.

Cette tradition s'est ensuite prolongée au Musée de Charmey avec ses histoires de vaches fribourgeoises. Si aujourd'hui les vaches laitières sont en général de race Holstein, par le passé, les troupeaux étaient composés de vaches fribourgeoises.

Cheval fou

La désalpe a été entachée en fin de matinée par un accident. Un cheval a foncé dans la foule. Quatre personnes ont été sévèrement blessées, mais leurs vies ne sont pas en danger, ont indiqué la police fribourgeoise et la Rega.

Le cheval s'est emballé à la hauteur d'un haut-parleur avant de partir au galop. Il a percuté quatre personnes, âgées de 14, 50, 51 et 53 ans, venant de Vaud et Genève,

Au moment de l'impact, les victimes se trouvaient sur la route et prenaient des photos des troupeaux qui défilaient. Une tierce personne est parvenue à maîtriser l'animal.

Les victimes blessées ont été prises en charge par deux ambulances et deux hélicoptères de la Rega avant d'être transportées dans divers hôpitaux.

Le cortège a été bloqué pendant une heure jusqu'à environ 12h30 avant de reprendre. La police, qui s'est rendue sur place, a ouvert une enquête.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.