Les PME misent sur les nouvelles technologies, selon une étude

Les PME misent sur les nouvelles technologies, selon une étude

Photo: Keystone

La place économique suisse est nettement pénalisée face à la concurrence internationale en raison des coûts de production et du franc fort. Pour y remédier, les PME misent sur la numérisation et les nouvelles technologies, selon une étude de Credit Suisse.

La Suisse est considérée comme un lieu d'implantation globalement favorable, mais l'étranger présente des coûts de production avantageux, voire très avantageux par rapport à elle, estiment 56,5% des 2000 petites et moyennes entreprises interrogées par Credit Suisse dans le cadre de son étude annuelle sur les facteurs de succès pour les PME helvétiques.

Les PME industrielles sont les plus pessimistes. Cette vision peut venir du fait qu'elles ont plus de sites à l'étranger que les autres PME et qu'elles ont tendance à exporter plus, écrivent les auteurs de l'étude. La force du franc est un facteur important, de nombreuses entreprises affirmant avoir perdu de leur compétitivité depuis l'abolition du taux plancher en janvier 2015.

Rigueur mise en avant

Concernant la main-d'oeuvre et la rigueur, la majorité des PME interrogées plébiscitent cependant la place économique suisse. Elles s'accordent aussi pour dire que des mesures de lutte contre les désavantages de la Suisse face à la concurrence étrangère existent.

Une large majorité (72,3%) des entreprises sondées compte sur l'introduction des nouvelles technologiques pour gagner en compétitivité. La mesure la moins populaire est la délocalisation, même si près d'un quart (23,8%) l'envisagent.

Concernant les nouvelles technologies, plus d'un cinquième des PME interrogées les utilise déjà fortement à très fortement, relève Credit Suisse dans son communiqué. Les jeunes entreprises, les PME de plus grande taille et les entreprises spécialisées dans l'information et la communication sont les plus avancées dans ce domaine.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.