Les PME toujours plus nombreuses à être victimes de cyberattaques

Les PME toujours plus nombreuses à être victimes de cyberattaques

Photo: Keystone

Les petites et moyennes entreprises (PME) sont toujours plus nombreuses à être victimes de cyberattaques. Elles reçoivent des courriers, expédiés au nom de partenaires commerciaux, qui cherchent à les infecter avec un virus de type cheval de Troie spécialisé dans l’e-banking.

Dans un cas récemment signalé, une entreprise fribourgeoise s'est ainsi vu dérober plus plus d’un million de francs, indique lundi la Centrale d’enregistrement et d’analyse pour la sûreté de l’information MELANI.

Les cyberpirates s'attaquent à des plus petites firmes, souvent insuffisamment protégées contre ce type d'attaques. Selon MELANI, certaines entreprises ne disposaient même pas d'un antivirus ou alors il n'était pas assez performant.

'Le problème n'est pas nécessairement dû aux PME, mais tient souvent aussi aux prestataires de services informatiques mandatés, qui font parfois preuve de négligence en matière de sécurité informatique', constate MELANI.

Fautes d'orthographe

Dans les cas récemment enregistrés, les PME prises pour cible ont notamment reçu des courriers avec une annexe suspecte. Selon la Centrale, la fraude est toutefois facile à détecter, car il manque la signature et que le mail contient des fautes d'orthographe.

'Il semblerait pourtant que ces derniers jours, de nombreux destinataires se soient malgré tout laissé persuader d'ouvrir l'annexe du fichier et se soient ainsi infectés', avec un cheval de Troie, poursuit MELANI.

Ce programme, subtilement introduit, peut pomper les informations les plus sensibles ou effectuer des opérations frauduleuses à l'insu de l'utilisateur, comme de dérober le carnet d'adresses de sa victime.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.