Les agriculteurs défilent à Berne et interpellent la politique

Les agriculteurs défilent à Berne et interpellent la politique

Photo: Keystone

Munis de sonnailles, près de 200 paysans ont manifesté jeudi sur la place fédérale de Berne pour faire entendre leur voix. Les producteurs, et plus particulièrement ceux de lait, gagnent toujours moins, ont-ils dénoncé. Ils exigent une intervention politique.

Le partenariat entre les producteurs de lait et les acquéreurs doit être fixé par contrat, a déclamé dans la capitale Christian Hofmann devant le groupe romand d'agriculteurs Swiss Agri Militant (SAM). Quantité et prix du lait doivent être clairement définis.

Devant plusieurs centaines de personnes, dont beaucoup de familles avec enfants, les différents orateurs ont souligné que le prix indicatif de 68 centimes par kilogramme de lait devait être respecté, quand bien même celui-ci ne couvre pas les coûts de la production.

Les producteurs de lait se sont aussi montrés solidaires avec leurs collègues. 'Lait, viande, pommes de terre - tout devient toujours moins cher', a encore énoncé Christian Hofmann. Ils exigent des prix plus élevés pour leurs produits.

Patrick Demont, président du groupe SAM, a également indiqué que toujours plus d'exploitations étaient menacées. Ce qui met en danger à long terme la sécurité de l'approvisionnement et donc l'entier de la population suisse. Et le jeune agriculteur de se positionner en faveur de l'initiative 'Pour la sécurité alimentaire'.

Les paysans, dont la plupart étaient vêtus de chemises à edelweiss ont défilé de la fosse aux ours jusqu'au Palais fédéral au son des cloches. La marche avait comme slogan 'Stop au vol des produits agricoles'.

Action soutenue

L'action était soutenue par le syndicat des paysans Uniterre. L’Union suisse des paysans (USP) et la Fédération des Producteurs Suisses de Lait ont également indiqué partager la plupart des revendications présentées par le SAM, ont-ils écrit jeudi dans leur communiqué respectif.

La politique doit faire plus pour les paysans, ont revendiqué en choeur tous les orateurs. Les agriculteurs ont remis une pétition résumant objectifs et requêtes au président du Conseil national sortant, Stéphane Rossini (PS/VS). Ce dernier a promis de la transmettre aux organes compétents du Parlement.

Swiss Agri Militant est un groupe qui veut rendre les consommateurs attentifs aux problèmes actuels dans l'agriculture. Il se fait le 'porte-voix de nombreux agriculteurs inquiets et désabusés' car les grandes organisation 'comme l'Office fédéral de l'Agriculture ou l'USP ne sont plus ressentis par les principaux concernés, les paysans comme leurs défenseurs', explique le jeune groupe dans un communiqué.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.