Les chauffeurs de taxis livrent des colis le dimanche

Les chauffeurs de taxis livrent des colis le dimanche

Photo: Keystone

Tresse fraîche, capsules de café ou cadeau de dernière minute dans la boîte aux lettres le dimanche: La Poste offre depuis peu un service de distribution dominicale, assurée par des sociétés de taxis. Mais pour l'instant, la demande est plutôt faible.

Il y a une année, La Poste a lancé un projet pilote de distribution de paquets le dimanche, dont elle dresse un bilan positif. Elle a ainsi décidé il y a deux semaines d'inclure ce service dans son offre, précise à l'ats son porte-parole Oliver Flüeler.

'Les fournisseurs en ligne peuvent par ce biais se démarquer de la concurrence'. Si ce service représente un marché de niche actuellement, M. Flüeler est convaincu qu'il va se développer au cours des prochaines années.

Au regard de la loi, La Poste n'est pas autorisée à livrer des paquets le dimanche. Le géant jaune contourne cet obstacle en collaborant avec des entreprises de taxi. Celles-ci y gagnent aussi puisque cela leur permet de rentabiliser les heures creuses le dimanche matin, explique le porte-parole.

Nespresso et le magasin en ligne de Coop ont participé au projet pilote dans les quatre plus grandes villes suisses (Zurich, Genève, Bâle et Lausanne).

Histoire de coûts

Dans le cas de coop@home, Monsieur et Madame Tout-le-Monde peuvent passer commande jusqu'à 13h30 le samedi. Les produits sont ensuite livrés à La Poste le soir même. Cette dernière transmet les colis aux chauffeurs de taxi le dimanche matin, qui viennent livrer la marchandise à domicile. Les capsules Nespresso peuvent, elles, être commandées jusqu'à samedi midi.

La Poste n'indique pas combien ce service coûte aux détaillants. Du côté des consommateurs, l'offre se révèle intéressante notamment pour les habitués de Coop: celle-ci ne facture pas de coûts en sus durant le projet pilote.

Une commande dominicale chez Nespresso n'est, elle, pas gratuite. Elle coûte aux amateurs de café 4,50 francs pour plus de 200 capsules et 9,50 francs pour moins de 200 capsules.

Intérêt mitigé

Si la société postale assure avoir reçu des échos positifs au sujet de sa nouvelle offre et être en discussion avec plusieurs entreprises intéressées, le son de cloche est tout autre auprès des fournisseurs.

Nespresso est pour l'instant la seule firme à intégrer la livraison dominicale à ses prestations. 'C'est un service qui est très apprécié dans certaines situations', déclare à l'ats Patrick Onken, responsable du marketing. Seules les quatre villes du projet pilote en bénéficient actuellement.

En revanche, Coop estime qu'il est encore trop tôt pour un bilan final et prolonge la phase-pilote pour une durée indéterminée. Le grand distributeur constate toutefois que la livraison dominicale répond à un besoin des consommateurs, souligne sa porte-parole Andrea Bergmann.

Le magasin en ligne LeShop de son concurrent Migros n'est, lui, pas intéressé par le nouveau service postal. Celui-ci n'est pas adapté à son client type, la maman active et organisée, qui ne commande pas de manière spontanée, explique à l'ats Dominique Locher, patron de LeShop.

Quant au fournisseur en ligne Zalando, il ne prévoit pas de livrer ses clients le dimanche, indique sa porte-parole Saskia Leisewitz. Ce service n'est pas non plus nécessaire aux yeux du site de vente Siroop, une coentreprise de Swisscom et Coop. Il est cependant crucial que les colis soient distribués au moment souhaité par le client, dit son porte-parole Tim Hegglin.

Colis 'piloté' par le client

Des études de La Poste arrivent aux mêmes conclusions. 'Les clients se soucient surtout de savoir quand un paquet sera livré', confirme Oliver Flüeler. Le géant jaune a l'intention d'annoncer l'arrivée des colis par SMS. Le client pourra aussi bientôt rediriger lui-même son paquet.

De cette manière, il peut déterminer où réceptionner sa marchandise. Ceci devrait être chose faite encore cette année ou au plus tard l'année prochaine, selon le porte-parole de La Poste.

Depuis septembre, l'ex-régie teste des robots autonomes pour la livraison à domicile 'sur le dernier kilomètre' de certaines marchandises. Des drones pourront aussi bientôt remplir cette tâche. A l'été 2015, La Poste a démarré des tests, qui se sont révélés concluants, pour la distribution de petits paquets.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.