Les clients pourraient payer les taux d'intérêts négatifs

Les clients pourraient payer les taux d'intérêts négatifs

Photo: Keystone

Les banques ne répercutent pour l'heure globalement pas sur leurs clients les intérêts négatifs prélevés par la Banque nationale suisse (BNS). Mais la situation pourrait changer, selon le patron du prestataire vaudois de services financiers en ligne Swissquote.

Les banques pourraient 'théoriquement' faire passer leurs clients à la caisse, estime dimanche le directeur général et cofondateur de Swissquote Marc Bürki, dans un entretien accordé au Matin Dimanche.

Le dirigeant de la société basée à Gland (VD) ne veut cependant pas agir différemment des autres. 'Ce serait peu sympathique et pourrait nous mettre en porte-à-faux avec les autres établissements bancaires dont la grande majorité ne facturent pas ce coût. Pour l'instant', analyse-t-il.

Car la situation pourrait changer 'si la BNS décidait d'augmenter encore ses taux d'intérêt négatifs ou de supprimer les seuils d'exemptions. Nous serions alors dans une situation de rupture', relève Marc Bürki.

Pour lui, le scénario de clients retirant leur argent liquide des banques pour le placer 'sous le matelas' serait 'dangereux et sans doute nuisible pour l'économie'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.