Les eurosceptiques remportent les législatives polonaises

Les eurosceptiques remportent les législatives polonaises

Photo: Keystone

Les conservateurs catholiques du parti eurosceptique polonais Droit et Justice (PiS) ont remporté les législatives de dimanche, selon les premiers résultats officiels annoncés lundi par la commission électorale. La formation a obtenu 37,58% des suffrages.

La commission a indiqué qu'elle ne préciserait que mardi le nombre de sièges obtenus par le parti de Jaroslaw Kaczynski. Mais d'après des projections faites dès dimanche par un institut de sondages, ce résultat lui garantit la majorité absolue des sièges au parlement.

Ainsi, le PiS devrait devenir le premier parti politique à pouvoir former un gouvernement et gouverner seul depuis la chute du régime communiste en Pologne en 1989. Il pourra compter sur de bonnes relations avec le président Andrzej Duda, élu en mai avec son soutien.

Les libéraux centristes de la Plateforme civique de la Première ministre sortante Ewa Kopacz obtiennent 24,09% des voix et se retrouvent dans l'opposition après huit années au pouvoir. Ils sont suivis par deux nouveaux venus, le mouvement anti-système du rockeur Pawel Kukiz, avec 8,81%, et le parti Nowoczesna (Moderne) du néo-libéral Ryszard Petru, avec 7,60%.

Le parti paysan PSL, allié des libéraux au sein du gouvernement sortant, franchit avec difficulté, avec à peine 5,13% des voix, le seuil d'éligibilité de 5%.

La gauche acculée

La gauche sera totalement absente du nouveau Parlement, en raison de la concurrence que se sont livrée ses deux formations. La coalition Gauche unifiée, qui obtient 7,55% des voix, n'atteint pas le seuil d'éligibilité (de 8% pour les coalitions), essentiellement en raison du succès inattendu du jeune parti Razem, qui totalise 3,62%.

Dès l'annonce complète des résultats par la commission électorale nationale, attendue mardi en début de soirée, le président de la République doit fixer la date de la première session du nouveau Parlement qui devrait se tenir au plus tard le 24 novembre, pour ne pas dépasser le délai de 30 jours à compter de la date du scrutin.

Lors de cette session, le Premier ministre sortant présente sa démission et le président désigne la personne chargée de former le nouveau gouvernement.

'Le PiS prend tout'

Bien avant les premiers résultats officiels, les journaux polonais soulignaient lundi la victoire du PiS. 'Le PiS prend tout', reconnaissait à la Une le quotidien Gazeta Wyborcza qui s'est engagé à fond dans la campagne contre le parti de Jaroslaw Kaczynski et ses promesses sociales, jugées difficiles à tenir.

Le journal catholique Nasz Dziennik, qui a apporté un soutien complet aux conservateurs, se contente de constater sobrement que 'le PiS gouverne'. 'Le PiS prend la Pologne', 'Kaczynski prend la Pologne', disent d'une même voix les tabloïds Super Express et Fakt.

L'édition polonaise de l'hebdomadaire Newsweek - très critique à l'égard du PiS -, publie en couverture une photo de Jaroslaw Kaczynski portant une couronne, indiquant qu'il est 'très près de prendre le pouvoir absolu en Pologne'.

Tensions avec la Russie

La crise des migrants a fait le jeu des partis de droite en Europe, y compris en Suède et aux Pays-Bas. 'La victoire du PiS fait partie d'un basculement plus vaste en Europe, d'un retour aux valeurs nationales', a commenté l'analyste Aleksander Smolar.

Méfiant à l'égard de l'Union européenne (UE) et opposé à une entrée dans la zone euro, le PiS est en revanche partisan d'une position ferme de l'Otan face à la politique russe, notamment depuis l'annexion de la Crimée, en 2014.

Sa victoire pourrait donc compliquer les futures tentatives de conciliation entre les Européens et la Russie, toujours soumise à des sanctions occidentales dans le cadre de la crise dans l'est de l'Ukraine.

Le Kremlin a déclaré lundi qu'il respectait le résultat des élections polonaises. Il a toutefois dit regretter que les relations entre Moscou et Varsovie ne soient pas meilleures.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.