Les ventes de Noël en baisse malgré une fréquentation importante

Les ventes de Noël en baisse malgré une fréquentation importante

Photo: Keystone

Articles ménagers, parfums et bijoux ont permis de sauver les ventes de Noël, alors qu'articles de sport et vêtements d'hiver pâtissaient de la météo clémente. Les chiffres d'affaires sont en recul par rapport à l'année passée, malgré une fréquentation importante.

Les ventes de Noël reflètent la tendance à rester à la maison: robot multifonctions, accessoires de cuisine pour cupcakes ou gâteaux, articles multimédia, jouets en bois, parfums, bijoux, smartbox ont soutenu les affaires des détaillants.

Le constat émane d'un sondage réalisé par l'ats auprès de Migros et Coop, des grands magasins Globus, Manor et Loeb, mais aussi auprès des bijoutiers, magasins de jouets et parfumeries.

Les détaillants se veulent toutefois prudents. Migros ne dévoilera son chiffre d'affaires qu'à la mi-janvier. Coop a d'ores et déjà annoncé que ses ventes seront inférieures à celles de l'exercice précédent. Manor rappelle pour sa part que les ventes de fin d'année ne sont pas directement comparables, en raison de la constellation différente des jours fériés.

Le groupe bernois Loeb, de son côté, s'attend à un chiffre d'affaires proche de celui de l'année passée. Globus (propriété de Migros) se montre plus positif. 'Nous avons réussi à atteindre le bon résultat de l'année précédente, surtout grâce à la dernière semaine avant Noël', relève le directeur des ventes et membre de la direction Tom Winter.

Les ventes d'articles de sport et de vêtements d'hiver ont logiquement pâti des températures trop élevées. Le temps n'est toutefois qu'un problème parmi d'autres. Le principal défi pour la branche du commerce de détail reste le franc fort.

Franc fort et baisses de prix

Migros souligne ainsi l'impact du tourisme d'achat sur les affaires: 'Même durant la période de Noël, les magasins proches de la frontière souffrent du phénomène plus durement que les autres'.

Le concurrent Coop fait lui état d'une hausse du nombre de clients pour l'ensemble de l'année 2015, mais le chiffre d'affaires devrait s'afficher en recul. 'Les ventes sont inférieures à celles de l'année précédente dans un environnement économique difficile marqué par la force du franc et les nombreuses baisses de prix consenties', explique la porte-parole Denise Stadler.

Les bijouteries à Zurich ont principalement souffert, quant à elles, de l'absence de touristes. 'Des riches touristes contribuent à environ 50 à 60% de nos ventes', indique une bijouterie zurichoise active dans le haut de gamme. La baisse de la demande est particulièrement sensible pour les montres. Les bijoux de grande valeur et classiques, ornés de pierres précieuses de couleur ou de diamants, restent en revanche prisés.

Espoirs pour la fin d'année

Les ventes de fin d'année ont débuté timidement avant de s'accélérer seulement lors de la dernière semaine avant Noël, affirment à l'unisson les détaillants interrogés.

Les commerçants fondent des espoirs sur la dernière semaine de l'année. Les consommateurs n'échangent pas seulement des bons cadeaux, mais en profitent pour dépenser, relève Migros. Cet espoir risque toutefois d'être douché par le fait que le 27 décembre tombait cette année sur un dimanche, contrairement à 2014 où il s'agissait d'un samedi.

D'autre part, les consommateurs connaissent désormais bien les rabais de fin d'année, traditionnellement importants. Le phénomène pèse sur les ventes, malgré une fréquentation élevée.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.