Les ventes de voitures neuves en Suisse battent des records en 2015

Les ventes de voitures neuves en Suisse battent des records en 2015

Photo: Keystone

Les ventes de voitures neuves en Suisse ont augmenté en 2015 de 7,2% par rapport à 2014, pour totaliser 323'783 unités. Il s'agit de la deuxième meilleure année du millénaire, derrière 2012. Sur le seul mois de décembre, 32'642 véhicules ont été mis en circulation.

Un chiffre qui ne parvient juste pas à détrôner le résultat record réalisé l'année précédente sur la même période, annonce mercredi l'association faîtière des importateurs d'automobiles auto-suisse dans un communiqué.

L'attrait pour les véhicules à traction intégrale et diesel n'a pas faibli cette année. Les premiers représentent 40,4 % des voitures neuves mises en circulation en Suisse et au Liechtenstein, et les seconds 38,9%. Il s'agit de parts du marché record, note auto-suisse. Même constat pour les automobiles à motorisation alternative qui représente pour la première fois plus de 4%.

Volkswagen et les allemandes en tête

Malgré le scandale qui secoue Volkswagen, le géant allemand numéro un européen du secteur, fait la course en tête et place trois de ses douze marques en pole position. Dans le détail, la marque éponyme reste la plus vendue en Suisse, avec 42'212 véhicules écoulés (+5,1%).

Elle devance deux autres constructeurs allemands. Le haut de gamme BMW, qui affiche une croissance de 14,2% à 24'039 unités et Mercedes (+24,5% à 22'884). Audi (+6,1% à 22'225) et le constructeur tchèque Skoda (+7,5% à 20'972), tous deux contrôlés, par Volkswagen viennent ensuite.

Derrière, marques françaises et allemandes sont au coude-à-coude. On retrouve dans l'ordre Renault, Opel, Ford, Peugeot et Citroën. La première marque non européenne est la japonaise Mazda, classée juste devant sa compatriote Toyota et la coréenne Hyundai.

Hausse pour Smart

La croissance la plus spectaculaire a été enregistrée par l'allemande Smart, spécialisée dans les voitures citadines à deux places. Ses ventes ont plus que doublé (+102,8%) pour se fixer à 3409 unités. Elle est suivie par Infiniti, filiale haut de gamme de Nissan (+92,4% à 227).

A l'inverse, Chevrolet, de l'américain General Motors, et Lancia, du groupe italo-américain Fiat Chrysler Automobiles, enregistrent toutes deux un recul respectif de 86,8 et 84%.

Année 2016 difficile

L'exercice 2015 aura été marqué par la suppression, le 15 janvier, du taux plancher de l'euro qui a contraint les distributeurs à adapter leurs tarifs. Toutefois, la hausse des ventes n'a pu que compenser partiellement le manque à gagner provoqué par la forte diminution des marges, souligne François Launaz, président d'auto-suisse, cité dans le communiqué.

L'année 2016 s'annonce d'ores et déjà difficile 'à cause de la force du franc'. Mais le responsable de rester confiant dans la capacité de la branche à relever ce défi 'avec succès'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.