Manipulations de change: UBS verse 135 millions à des plaignants

Manipulations de change: UBS verse 135 millions à des plaignants

Photo: Keystone

UBS a conclu un accord dans le cadre d'une plainte au civil aux Etats-Unis concernant l'affaire des manipulations de taux de change. Le numéro un bancaire helvétique a versé 135 millions de dollars (135,8 millions de francs) aux plaignants.

L'accord, signé ce mois, doit être encore approuvé par un tribunal américain, selon le rapport financier d'UBS publié vendredi. Les plaignants accusaient la grande banque de collusion avec d'autres établissements.

Les auteurs des manipulations de taux se sont enrichis sur le marché des devises au détriment des clients et en violation des lois antitrust. UBS s'est par ailleurs engagée à coopérer dans le cadre d'un recours collectif. Il y a quelques semaines, JPMorgan avait passé un accord similaire avec les plaignants de cette affaire.

Ces manipulations avaient été révélées fin 2013. En novembre dernier, cinq grandes banques ont dû s'acquitter d'amendes pour un montant total de 3,4 milliards de dollars aux régulateurs en Suisse, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. UBS a, elle, écopé au total de 774 millions de francs.

Nouvelles enquêtes attendues

La Commission fédérale de la concurrence (COMCO) continue d'enquêter sur ce dossier. Plusieurs régulateurs avaient ouvert des enquêtes sur de supposées manipulations du marché des changes, notamment le ministère de la Justice (DoJ) et la Réserve fédérale aux Etats-Unis.

De même que le régulateur financier britannique (FCA) et son homologue de Hong Kong (HKMA). Ce dernier n'a pas constaté de collusion entre banques ou de manipulation des cours dans l'ancienne colonie britannique.

UBS a obtenu auprès du DoJ une prolongation de l'accord extrajudiciaire de non-poursuite pénale ('non-prosecution agreement') jusqu'au 18 décembre 2015. D'autres autorités pourraient ouvrir des enquêtes sur ce dossier, a averti la banque.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.