Nouvel enquête après l'accident de Jan Ullrich

Nouvel enquête après l'accident de Jan Ullrich

Photo: Keystone

Surprise mardi au tribunal de Weinfelden (TG) où comparaissait l'ancien champion cycliste allemand Jan Ullrich pour conduite en état d'ivresse. Les juges ont demandé une nouvelle enquête alors que le procès aurait dû se dérouler en procédure accélérée.

Le tribunal a renvoyé le dossier au Ministère public. L'accord trouvé entre le procureur et l'ancien champion et vainqueur du Tour de France 1997 n'a pas été accepté par les juges. Le procès se déroulera donc selon la procédure normale.

Jan Ullrich, domicilié à Scherzingen (TG), est accusé de violation flagrante des règles de la circulation et de conduite en état d'ivresse. Le procès aurait dû se dérouler selon une procédure accélérée. Le vainqueur du Tour de France 1997 avait en effet admis tous les faits reprochés.

C'était 'totalement stupide de ma part', a reconnu mardi l'ancien champion devant les juges. 'Je n'ai pensé à rien' en prenant le volant après avoir bu beaucoup d'alcool. Il a aussi dit regretter et avoir honte.

Délit de chauffard

Le président du tribunal s'est basé sur un rapport établissant que Jan Ullrich roulait à 143 km/h au moment de l'accident. Il y a là un délit de chauffard, qui doit être puni plus sévèrement que ce que demandait le procureur, soit 18 mois avec sursis et une amende de 10'000 francs.

L'affaire remonte au mois de mai 2014. Avec un collègue, Jan Ullrich a bu plusieurs bouteilles de vin blanc avant de prendre le volant. Sur le chemin du retour à son domicile, il est entré à 139 km/h dans un carrefour à Mattwil, sur une route limitée à 80. Il a embouti l'arrière d'un véhicule arrêté à un stop, qui a été projeté sur une pelouse.

Il a ensuite poursuivi sa route et percuté frontalement un véhicule arrivant en sens inverse. Personne n'a été blessé, mais les dégâts s'élèvent à près de 70'000 francs. L'ancien cycliste professionnel avait un taux d'alcool dans le sang de 1,8 pour mille.

Jan Ullrich, âgé de 41 ans, a par ailleurs pris le volant à plusieurs reprises avec une alcoolémie trop élevée. Il a par la suite admis publiquement son comportement 'impardonnable' et il a promis de changer.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.