Nouvelle baisse du nombre de chômeurs en mars

Le nombre de chômeurs en Suisse a baissé pour le deuxième mois consécutif en mars, de 4813 personnes, à 145'108. Le taux de chômage recule de 0,1% par rapport à février et s'établit à 3,4% de la population active, indique le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).

Le chômage des jeunes âgés de 15 à 24 ans a aussi reculé, avec 840 personnes de moins inscrites auprès des Offices régionaux de placement, soit une baisse de 4,4% sur un mois. L'effectif total des chômeurs apparaît toutefois en hausse de 1,6% (2262 personnes) sur un an.

L'ensemble des demandeurs d'emploi inscrits a pour sa part diminué de 2,2% en mars au regard de février, soit de 2103 personnes à 204'266. Outre les chômeurs, la catégorie réunit notamment les individus bénéficiant d'une formation ou se trouvant en situation de gains intermédiaires.

Tous sauf Genève

Le taux de chômage a reculé dans tous les cantons romands en mars, à l'exception de Genève où il est resté stable par rapport à février. Malgré une diminution, celui du canton de Neuchâtel demeure le plus élevé du pays, à 5,7% de la population active (-0,1).

Canton à vocation exportatrice, donc sensible à la vigueur du franc, Neuchâtel affiche une hausse de 4,4% des effectifs de chômeurs par rapport à mars de l'an dernier.

A Genève, le taux de chômage est resté inchangé en mars, à 5,6% de la population active. Le canton de Vaud a pour sa part connu un recul à 5,1% (-0,1).

Forte baisse en Valais

Le canton du Valais a profité du traditionnel effet saisonnier de début de printemps impliquant une forte baisse du chômage, en raison notamment de la reprise de l'activité dans la construction. Son taux de chômage a plongé à 4,6% (-0,8).

Autre canton sensible aux exportations, le Jura a vu l'effectif de chômeurs se contracter à 4,2% (-0,1). Quant à Fribourg, il reste le canton romand présentant le coefficient le plus bas (0,2), avec 3,1%.

Berne affiche un taux de chômage en baisse, à 2,6% de la population active (-0,1). Le Tessin a connu un recul de 0,5% à 4,1%, le canton italophone profitant à l'instar du Valais des effets saisonniers.

Outre-Sarine, le taux de chômage est demeuré inchangé à Zurich, avec 3,6%. Le canton le plus peuplé du pays connaît le deuxième coefficient le plus élevé de Suisse alémanique, derrière Bâle-Ville (stable à 4%) mais devant Schaffhouse (inchangé à 3,5%).

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.