Oerlikon plonge dans le rouge et change de CEO en 2015

Oerlikon plonge dans le rouge et change de CEO en 2015

Photo: Keystone

Oerlikon a plongé dans le rouge en 2015, l'exercice se soldant par une perte de 418 millions de francs après un bénéfice de 202 millions l'année précédente. Dans la foulée, le groupe technologique annonce qu'il a nommé un nouveau CEO.

L'Allemand Roland Fischer (53 ans), actuellement actif pour le groupe Siemens, a été nommé nouveau directeur général (CEO) d'Oerlikon. Il remplacera Brice Koch, en poste depuis 2014, a annoncé mardi le groupe schwytzois sans expliciter sa décision.

M. Fischer a occupé des fonctions dirigeantes dans l'industrie aéronautique et spatiale. Il travaille depuis sept ans pour le conglomérat allemand Siemens, après 18 ans passés chez MTU Aero Engines.

Le groupe contrôlé par le milliardaire industriel russe Victor Vekselberg a essuyé l'année dernière une perte de 418 millions de francs, la première depuis 2009, pour un chiffre d'affaires de ses activités poursuivies de 2,67 milliards de francs, en repli de 5,5% sur celui de l'exercice précédent. Les entrées de commandes se sont aussi tassées, de 4,2% à 2,54 milliards.

L'exercice a été marqué par d'importants coûts de restructuration et des correctifs de valeur. Au niveau opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT), il boucle sur un résultat négatif de 306 millions, après un bénéfice comparable, soit corrigé du désinvestissement annoncé de la division pompes à vide Vacuum, de 323 millions en 2014.

Oerlikon, qui a décidé de concentrer ses activités sur les solutions pour surfaces et les matériaux modernes, s'est donné comme objectif de renforcer sa rentabilité. Il table pour l'exercice en cours sur un chiffre d'affaires et des entrées de commandes tous deux entre 2,3 et 2,5 milliards de francs.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.