Pavillon suisse à l’Exposition de Milan: coût difficile à estimer

Pavillon suisse à l’Exposition de Milan: coût difficile à estimer

Photo: Keystone

Le coût réel du Pavillon suisse à l’Exposition de Milan reste difficile à estimer, selon le Contrôle fédéral des finances (CDF). L'organe de surveillance avance toutefois que le budget prévisionnel ne sera pas dépassé.

Une partie des charges du personnel de la direction de Présence Suisse (PRS) n’est pas imputée dans les dépenses effectives. Il s'agit de la première raison pour laquelle le coût réel de cette manifestation reste difficile à estimer, a indiqué le CDF dans un communiqué mardi. Les prestations en nature de plus de 3,2 millions de francs ne figurent pas non plus dans les comptes.

Enfin, le poste de revenu pour le sponsoring s’élevait à 5,8 millions de francs à fin octobre 2015. Or les prévisions tablaient sur un montant de 6,3 millions de francs.

Malgré ces bémols, le CDF tire globalement un résultat positif de l'opération menée par PRS en 2015 à Milan. L'organe de contrôle a effectué un audit de cette participation suisse, notamment en visitant le Pavillon fin octobre.

Marchés publics: contrats conformes

Pour le CDF, PRS maîtrise bien des éléments essentiels comme les analyses des risques, les organigrammes, la comptabilité, la gestion des dépenses et le contrôle de gestion. Des détails d’ordre opérationnel pourront être améliorés dans la perspective des participations futures de PRS aux Jeux olympiques (JO) de Rio de Janeiro en 2016, à l’Exposition internationale d’Astana en 2017 et à celle de Dubaï en 2020.

L’analyse de plus de 70 contrats montre aussi que le choix des mandataires et autres prestataires de services a respecté les dispositions légales en matière de marchés publics. Il serait toutefois nécessaire de clarifier la délégation de compétences au niveau des achats dans le domaine des constructions.

Les étapes budgétaires

En 2012, le Conseil fédéral avait budgété des dépenses de 23,1 millions de francs suisses pour l’Exposition universelle 2015 de Milan. Ce montant a entre-temps été réduit à 22,6 millions de francs. A mi-juillet 2015, les dépenses effectives s’élevaient à 19,8 millions de francs. Le CDF estime donc que le budget prévisionnel ne sera pas dépassé.

En 2012 toujours, le Conseil fédéral attendait des contributions tierces de 8 millions de francs suisses en contrepartie de son propre soutien. La nature de ces contributions n’avait pas été précisée.

Aujourd’hui, ces participations atteignent quelque 9,5 millions de francs, en espèces et en nature. En outre, les contrôles par sondages dans les dépenses de l’année 2015 n’ont pas révélé d’erreur.

Plus de 2 millions de visiteurs

Près de 2,1 millions de personnes ont visité le Pavillon suisse durant les six mois de l’Exposition universelle de Milan, soit une moyenne de 11'400 personnes par jour. Exhibitor, le magazine des exposants, et la presse italienne ont jugé que ce Pavillon a été celui qui avait le mieux interprété le thème de la manifestation ('Nourrir la planète, Energie pour la vie').

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.