Pelé invité à Nyon (VD) pour l'inauguration de Hublot 2

Pelé invité à Nyon (VD) pour l'inauguration de Hublot 2

Photo: Keystone

Pelé en personne, le mannequin Bar Refaeli, Jean-Claude Biver pour galvaniser les centaines d'invités: l'inauguration de Hublot 2, le nouveau bâtiment de la manufacture de haute horlogerie à Nyon (VD), a vite ressemblé mardi à un événement festif hors du commun.

Si les célébrités, qui sont aussi les ambassadeurs de la marque horlogère, ont donné du glamour au rendez-vous, le couper de ruban est aussi synonyme d'investissement, d'emplois et de formation. 'Hublot est une icône pour Nyon, cela diversifie son tissu économique, nous en sommes très fiers', a affirmé le syndic Daniel Rossellat, également patron de Paléo.

De l'âme au poignet

En anglais sur l'estrade, Jean-Claude Biver a démontré encore une fois sa passion et son sens unique du show. 'Hublot fait beaucoup plus que produire des montres, nous avons une religion, une mission, une philosophie. Nous créons de l'âme pour votre poignet, seulement Hublot peut vous donner ça', a lancé l'ancien patron de la marque et responsable aujourd'hui du pôle horloger du groupe de luxe français LVMH.

'Nous sommes les premiers, nous sommes différents, nous sommes uniques. Ainsi vous aurez du succès', a-t-il poursuivi, sous les acclamations. 'Jean-Claude Biver a des accents de prédicateur, mais rassurez-vous, nous avons accordé un droit de superficie et un permis de construire pour une manufacture et pas pour une église', a relevé Daniel Rossellat.

Un grand jour pour Nyon

'C'est un grand jour pour Hublot et aussi pour Nyon', a souligné le syndic. 'Il fallait de l'audace pour se lancer dans un deuxième bâtiment, si l'on se souvient des débuts à la route de Divonne.'

Ricardo Guadalupe, CEO de Hublot, a brièvement rappelé le parcours. 'Je suis très ému. L'inauguration de Hublot 2 vient six ans après le premier bâtiment de la manufacture, onze ans après le début de cette aventure incroyable. A la route de Divonne, nous étions 30 dans un petit bureau, nous sommes aujourd'hui plus de 500, dont 330 sur le site de Nyon.'

Une école d'horlogerie

Avec l'extension, Hublot espère pouvoir engager une centaine de personnes sur trois ans. Les nouvelles installations doivent permettre de verticaliser la production de mouvements, en passant de 10'000 à 20'000 pièces en trois à cinq ans. Le secteur recherche et développement (R&D) doit aussi se développer pour tout ce qui touche notamment aux nouveaux matériaux, a expliqué Ricardo Guadalupe.

Hublot veut aussi créer d'ici 2017 sa propre école d'horlogerie, avec huit places de formation, a noté le CEO. La marque produit 500 tourbillons par année, une performance, a-t-il rappelé.

Un empire du luxe

Outre Hublot, LVMH contrôle en Suisse les marques horlogères Zenith et TAG Heuer. Au cours des six premiers mois, LVMH a dégagé un résultat net de 1,58 milliard d'euros en progression de 5% pour un chiffre d'affaires de 16,7 milliards.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.