Phase de consultation terminée chez GE en Suisse

Phase de consultation terminée chez GE en Suisse

Photo: Keystone

La restructuration de General Electric (GE), qui a repris le pôle énergie du groupe français Alstom en novembre 2015, va bon train. En Suisse, le nombre de licenciements prévu va diminuer et aucun site ne sera fermé.

Le nombre potentiel de licenciements en raison des restructurations en cours sera ramené à quelque 900 sur les 5500 emplois que comptent ses sites argoviens de Baden, Birr, Dättwil, Turgi et Oberentfelden, contre 1305 initialement prévu, indique lundi GE.

'Nos objectifs ne sont pas encore atteints', précise dans un communiqué distinct le comité du personnel. Il mise sur la création annoncée par GE de 172 places dans l'unité Power Services sur les exercices 2016 et 2017, sur des retraites anticipées et sur d'autres mesures pour espérer que moins de 650 collaborateurs soient finalement touchés par des licenciements.

La phase de consultation entamée mi-janvier est désormais terminée et l'entreprise entend maintenant passer à la phase de mise en oeuvre, précise-t-elle.

Le dialogue se poursuit jusqu'à la fin de la restructuration, relève les représentants du personnel. Les licenciements débuteront en juillet. Il est prévu que la restructuration soit terminée en décembre 2017.

Un demi-millier de personnes avait manifesté en janvier contre la restructuration annoncée.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.