Plus de 23'000 signatures en faveur de RTSreligion

Plus de 23'000 signatures en faveur de RTSreligion

Photo: Keystone

Le projet de suppression des magazines religieux de la RTS provoque une mobilisation importante. Depuis le 23 novembre, plus de 23'000 personnes ont signé la pétition 'Soutenons RTSreligion'. Un écho qui 'dépasse les espérances' du comité de soutien.

'Décapitation', 'saignée' ou encore 'amputation': vendredi à Lausanne, le comité de soutien à RTSreligion a usé d'un vocabulaire tranchant pour exprimer son inquiétude et son mécontentement suite à la décision de la RTS de réduire les moyens qu'il octroie à cette rédaction de 2,8 millions de francs à 1,6 million.

'Une rédaction compétente qui réalise des émissions d'information sur la religion et la spiritualité intéressant également des non-croyants', a tenu à souligner devant la presse Jean-François Mayer, historien des religions et membre du comité. Et de regretter 'l'affaiblissement' de cette équipe de spécialistes alors que leur travail est 'nécessaire'.

Mieux que prévu

Cette pétition était le moyen 'de prendre la mesure du sentiment public. Et l'écho rencontré dépasse toutes nos espérances', a-t-il ajouté. Des jeunes, des seniors, des habitants des villes et des campagnes ont ainsi signé le texte qui demande à la RTS de revenir sur sa décision.

Egalement membre du comité, la conseillère nationale Ada Marra (PS/VD) a pour sa part regretté la 'précipitation' avec laquelle cette décision a été prise. Il aurait d'abord fallu attendre le débat prévu prochainement au Parlement sur la place du service public, estime-t-elle.

De son côté, le conseiller national Dominique de Buman (PDC/FR) a quant à lui mis l'accent sur la nécessité pour la RTS de 'représenter l'ensemble des minorités'. Et d'ajouter que 'l'esprit du temps est d'aller vers le dialogue interreligieux'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.