Renova détient 62,86% de Sulzer au terme de l'OPA

Sulzer appartient désormais majoritairement à Renova

Photo: Keystone

Renova a acquis une participation majoritaire dans Sulzer. Après expiration du délai de l'offre obligatoire d'achat, la société de participations, qui appartient au milliardaire russe Viktor Vekselberg, détient désormais 62,86% du groupe industriel zurichois.

Selon le résultat provisoire de l'offre, les actionnaires de Sulzer ont amené 29,50% du capital-actions, indique lundi Renova dans un communiqué. La société de participations avait lancé cette offre publique d'achat (OPA) le 3 août dernier, au prix de 99,20 francs par action.

Renova se réjouit de l'opportunité de prendre une participation majoritaire dans Sulzer, pour un prix 'attractif'. La société va maintenant procéder à une évaluation des options stratégiques et informera ultérieurement des actions qui seront entreprises.

Renova promet toutefois de soutenir la direction de Sulzer et sa stratégie. Celle-ci, soutenue par le conseil d'administration, vise à une amélioration durable de l'efficacité de l'entreprise.

La prise de contrôle, menée par le biais de la filiale Tiwel, n'affectera pas l'organisation et les activités de Sulzer, précise Renova. L'opération est encore soumise à l'approbation des autorités de la concurrence de différents pays, ce qui retardera la finalisation de la transaction.

Changement de plans

La société de participations avait annoncé son OPA après avoir franchi le seuil d'un tiers du capital du groupe industriel zurichois fin juillet. Selon la loi, l'actionnaire qui dépasse le seuil de 33,33% des droits de vote de la société visée doit en effet présenter une offre portant sur tous les titres cotés de cette société.

Renova avait alors indiqué vouloir simplifier la structure du capital de Sulzer. Au moment du lancement de l'offre, la société avait en revanche affirmé ne pas vouloir de participation majoritaire.

Dans le cadre du résultat intermédiaire définitif, la société de participations avait annoncé le 15 septembre dernier détenir 42,25% des actions de Sulzer. Différentes banques ont entretemps conseillé de participer à cette offre obligatoire, le cours du titre ayant baissé sous le prix proposé.

Restructuration

Au cours des derniers mois, Sulzer a réduit ses capacités aussi bien en Suisse qu'à l'étranger, biffant quelque 335 postes à l'échelle du groupe. La direction n'exclut pas de nouveaux ajustements, en fonction de l'évolution de la situation, surtout à l'étranger.

Le groupe zurichois a inscrit un bénéfice net de 26,8 millions de francs au premier semestre, soit une chute de 94,5% en rythme annuel. Le chiffre d'affaires s'est contracté de 6,6% à 1,39 milliard.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.