Réponse au franc fort: les Verts militent pour une économie durable

Réponse au franc fort: les Verts militent pour une économie durable

Photo: Keystone

La crise du franc fort nécessite une réponse économique adaptée au XXIe siècle, selon les Verts. Plutôt que d'opter pour le dumping généralisé, la spéculation et le gaspillage des ressources, la Suisse a besoin d'une modernisation écologique et d'innovation technique.

A quatre mois des élections fédérales et juste avant la pause estivale, le parti écologiste a rappelé lundi lors d'une conférence de presse à Berne ses objectifs pour lutter contre la crise du franc fort et le gaspillage des ressources.

'Nous dépensons plus de 10 milliards de francs chaque année à l'étranger pour acheter des énergies fossiles. Cet argent serait bien mieux investi en Suisse, dans les énergies renouvelables', a clamé Adèle Thorens, co-présidente des Verts. Pour eux, il faut d'urgence transformer le modèle économique qui nuit à l'environnement et menace les emplois.

Mis à part le fait de fixer comme nouvel objectif la stabilité des cours de change, les Verts plaident pour une 'Green-Tech Valley' pour la Suisse. En 2013, les exportations de la Suisse liées aux technologies propres se sont élevées à près de 40 milliards de francs, a rappelé la Vaudoise selon son discours écrit.

Devenir leader de l'efficacité énergétique

Grâce à ses programmes d'innovation technologique et de recherche pratique, la Suisse doit se fixer pour objectif de devenir leader mondial de l'efficacité énergétique et des ressources. Dans ce même esprit, l'industrie dite 4.0 ou 'smart factories', capable d'adapter encore mieux sa production, recèle un grand potentiel d'efficience des ressources, selon les Verts.

L'efficience et l'augmentation de l'autonomie dans la gestion des ressources sont de surcroît créateurs de postes de travail. Selon Ernst Basler&Partner, les emplois dans le domaine des cleantechs croissent de 6,7% par an, contre 3,5% pour l'économie dans son ensemble. Ils atteignent aujourd'hui 530'000 postes de travail, avancent les Verts.

Pour les écologistes, le tournant énergétique et la révision de la loi sur la protection de l'environnement, qui continueront d'occuper les parlementaires à la session d'automne et au-delà, constituent une chance à saisir pour le renouveau économique de la Suisse. Or la droite a jusqu'à présent cherché sans cesse à affaiblir la portée de ces réformes, misant selon les Verts, sur des modèles économiques dépassés.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.