Repower prévoit une augmentation de capital

Repower augmente son capital pour se réorienter

Photo: Keystone

Le groupe énergétique grison Repower prévoit de lever 150 millions de francs, via une augmentation de capital. L’entreprise d’électricité du canton de Zurich (EKZ) et UBS Clean Energy Infrastructure Switzerland KGK (UBS-CEIS) se sont engagées à y participer.

EKZ participera à l'augmentation de capital à hauteur de 90 millions et UBS-CEIS de 60 millions. Par cette opération, Repower veut 'renforcer sa base de capital, réduire sa dette nette et mettre en oeuvre les mesures nécessaires à sa réorientation stratégique en tant qu'entreprise de services énergétiques', indique lundi l'entreprise dans un communiqué.

Le capital-actions sera augmenté d'actuellement 3,41 millions à 8,28 millions par l'émission au maximum de 4,8 millions de nouvelles actions nominatives d'une valeur de 1 franc par titre et à un prix de souscription de 43 francs. Pour cinq actions détenues, les actionnaires recevront sept nouveaux titres.

Les principaux actionnaires, à savoir le canton des Grisons et Axpo, renoncent à exercer leurs droits préférentiels de souscription, précise Repower. EKZ et UBS-CEIS se sont pour leur part engagées à exercer les droits de souscription préférentiels qui leur ont été accordés.

Les Grisons: toujours un actionnaire important

Le canton des Grisons, qui est actuellement actionnaire à hauteur de 58,3%, et Axpo conserveront des participations substantielles dans Repower, après la hausse du capital. Le canton des Grisons 'conserve un rôle d'actionnaire important, il reste une entreprise ancrée dans le canton et un employeur attrayant pour la région', peut-on lire dans le communiqué.

L'augmentation de capital est prévue pour début juillet, sous réserve d'être acceptée par l'assemblée générale extraordinaire qui se tiendra le 21 juin.

Afin d'uniformiser et de simplifier la structure de son capital, Repower a retiré de la cotation ses titres de la Bourse suisse le 29 avril. Le groupe a converti ses actions au porteur et bons de participations en actions nominatives uniques, conformément à la décision de l'assemblée générale ordinaire du 12 mai.

Se désinvestir du nucléaire

Avec l'augmentation de capital, Repower jette les bases en vue de sa réorientation stratégique et sa transformation en entreprise de services énergétiques. Si le groupe veut conserver ses propres centrales hydroélectriques et ses participations dans de tels ouvrages, il veut ajuster sa production d'électricité afin qu'elle soit issue à 100% d'énergies renouvelables.

Le fournisseur grison veut ainsi se désinvestir de ses participations détenues dans l'énergie nucléaire et la centrale Teverola. Il veut se concentrer sur les marchés de la Suisse (y compris les activités internationales de commerce et d'organisation) et de l'Italie.

Repower veut développer son activité de services pour les entreprises de distribution d'énergie et les exploitants de centrales. Il veut aussi accroître les activités commerciales en Suisse ainsi que les solutions dédiées aux systèmes et réseaux intelligents dans le cadre des ressources disponibles.

Avec cette réorientation, Repower veut renforcer son indépendance face au 'prix absolu' de l'électricité. Le groupe a creusé sa perte nette l'an dernier à 136 millions de francs, contre 33 millions en 2014. Il a subi le double impact négatif de la baisse des prix au niveau international et du franc fort.

Pour économiser 150'000 francs d'honoraires par année, l'entreprise a décidé de réduire la taille de son conseil d'administration de douze à huit membres.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.