Sergio Ermotti propose des mesures pour une Suisse plus compétitive

Sergio Ermotti propose des mesures pour une Suisse plus compétitive

Photo: Keystone

La Suisse doit agir et s'adapter si elle veut que son économie se maintienne 'dans le peloton de tête de la concurrence internationale', souligne Sergio Ermotti. Le patron d'UBS propose des mesures immédiates en vue d'améliorer la compétitivité mise 'en péril' de la place financière helvétique.

Il faut 's'adapter à la nouvelle donne', sans 'perdre de temps', écrit le directeur général du numéro un bancaire helvétique dans un billet publié dans les quotidiens 'Le Temps', le 'Tages-Anzeiger', le 'Bund' et 'Le Corriere del Ticino'. Il appelle Conseil fédéral et Parlement à 'assumer leurs responsabilités' et à ne pas se préoccuper 'uniquement des prochaines élections'.

Le gouvernement 'doit communiquer avec clarté qu'il a identifié les problèmes et a la ferme intention de prendre une série de mesures', détaille M. Ermotti. Par ailleurs, 'les réglementations existantes doivent faire l'objet d'un examen systématique sous l'angle des effets secondaires négatifs pour l'économie, et celles qui en comportent doivent être abolies', poursuit-il.

La compétitivité doit aussi être assurée sur le long terme au niveau fiscal, souligne le patron d'UBS. Ce qui implique notamment, en plus de rejeter l'initiative sur l'imposition des successions, 'de renoncer à de nouveaux impôts tels que celui sur les gains en capital' et de supprimer le droit de timbre défavorable pour la place financière.

Maintenir les bilatérales

Sergio Ermotti défend aussi la préservation des accords bilatéraux avec l'UE, qui permettent à la Suisse d'accéder durablement au marché européen. Il prône en outre une ouverture à 'd'autres grands partenaires commerciaux', évoquant la signature d'un accord de libre-échange avec les Etats-Unis.

Finalement, 'l'Etat doit systématiquement veiller à maintenir des coûts à un faible niveau pour les entreprises suisses', fait valoir le directeur général. Mieux vaut, à la place de programmes de relance conjoncturelle 'aux résultats de toute manière incertains', investir 'dans les infrastructures, par exemple dans le secteur touristique, pour en renforcer durablement la compétitivité'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.