« Sit-in » d'anti-spécistes devant un abattoir fribourgeois

Photo: Keystone

Une trentaine d'anti-spécistes ont veillé jusqu'à 05h00 du matin dans la nuit de jeudi à vendredi devant l'abattoir de Micarna à Courtepin (FR) pour sensibiliser l'opinion publique à la cause animale. D'autres actions sont à prévoir.

'L'action que nous avons menée s'est déroulée pacifiquement, permettant à notre lutte de gagner en visibilité', a indiqué à l'ats vendredi matin Elisa Keller, organisatrice de l'événement en Suisse.

'Au total, 27 personnes ont veillé jusqu'à 05h00 du matin vendredi. Plusieurs militants ont entonné des chansons ou lu des poèmes. Le moment était au recueillement', a-t-elle précisé. Selon Mme Keller, d'autres actions de ce type pourraient encore avoir lieu en Suisse, sans préciser ni les lieux ni les dates.

Des opérations similaires - Nuit debout devant des abattoirs - ont eu lieu devant une trentaine d'abattoirs de France et de Belgique.

Holocauste silencieux

'A la veille des grands départs en vacances, notre but est d'attirer l'attention du public et des médias sur cet holocauste silencieux et toléré par notre société spéciste: celui des animaux', a expliqué jeudi dans un communiqué, l'association '269Life Libération Animale', dont le siège est à Lyon.

Ce mouvement mondial, spécialisé dans les 'happening' pour dénoncer l'exploitation des animaux, est né en Israël en 2012. Il tire son nom du numéro d'immatriculation d'un veau sauvé de l'abattoir par un activiste.

Les éleveurs dénoncent, eux, les méthodes des 'végans (qui) ne reculent devant rien pour tenter d'imposer à tous un mode d'alimentation qui relève de leurs choix personnels', regrette la Coordination rurale française dans un communiqué.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.