Solar Impulse 2 a amorcé son survol de l'Inde

Solar Impulse 2 a amorcé son survol de l'Inde

Photo: Keystone

L'avion solaire Solar Impulse 2 a décollé mercredi d'Ahmedabad pour la ville sainte Varanasi (Bénarès), poursuivant dans le ciel indien son tour du monde sans carburant. De petits problèmes d'ordre migratoire ont retardé le départ, au grand dam de Bertrand Piccard.

Une fois réglées ces formalités de dernière minute avec les autorités indiennes, l'avion a décollé à 07h18 locales (02h48 heure suisse), indique l'organisation de Solar Impulse dans un communiqué. Le pilote André Borschberg était aux commandes.

Bertrand Piccard s'est plaint mercredi des lenteurs de la bureaucratie indienne. Le pilote a expliqué à la presse que le décollage de l'appareil d'Ahmedabad, dans l'Etat occidental de Gujarat, avait été retardé à cause de formalités administratives.

'Le retard est dû à l'administration, aux papiers, aux tampons', a-t-il déclaré. 'Je ne suis pas là pour accuser qui que ce soit. Je dit juste qu'au cours des cinq derniers jours, on a essayé de réunir les tampons nécessaires et que tous les jours, on nous disait 'demain''. 'Cela fait cinq jours qu'on essaye d'avoir les tampons et il nous en manque encore', a encore ajouté Bertrand Piccard.

Quinze heures de vol

La troisième étape du voyage de l'avion solaire, un vol de plus de 1000 kilomètres au-dessus de l'Inde, devrait durer une quinzaine d'heures. Après un arrêt de neuf heures à Varanasi, où l'atterrissage de Bertrand Piccard est attendu pour 22h38 (18h08 heure suisse), l'appareil devrait repartir jeudi pour Mandalay, en Birmanie, avant de continuer sa course vers la Chine.

Le brouillard avait empêché Solar Impulse de décoller d'Ahmedabad mardi comme prévu. L'appareil révolutionnaire devait même initialement repartir dimanche, mais en avait déjà été empêché par le mauvais temps.

En réalisant un tour du monde en douze étapes, les deux Suisses Bertrand Piccard et André Borschberg veulent démontrer que les technologies propres et les énergies renouvelables permettent d'accomplir des exploits considérés jusqu'ici comme 'impossibles'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.