Sunrise accentue sa perte au 1er trimestre

Sunrise a payé le prix de son introduction en Bourse au premier semestre 2015. L'opérateur zurichois, numéro deux helvétique des télécommunications, a creusé sa perte nette à 167 millions de francs, contre un résultat négatif de 10 millions un an plus tôt.

Corrigée des coûts de l'introduction en Bourse, intervenue en février dernier, ainsi que des charges de refinancement d'un montant total de 155 millions, la perte nette s'est inscrite à 12 millions de francs, a indiqué mardi l'entreprise établie à Zurich. Le chiffre d'affaires a en revanche poursuivi sa progression, s'étoffant de 5,3% à 489 millions.

Sunrise a été en mesure de maintenir la tendance haussière dans un contexte plus difficile accompagné d'une pression constante de la concurrence, a commenté le numéro deux suisse des télécommunications. Le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) ajusté a progressé de 4,7% à 138 millions.

Hors ajustements, l'EBITDA s'est hissé à 133 millions de francs, contre 132 millions un an auparavant. La marge correspondante (sans hubbing) s'est élevée à 29,5%, contre 30,8% un an plus tôt.

Chute du titre

Si la performance a légèrement dépassé les prévisions des analystes au niveau du résultat net, elle s'est en revanche révélée inférieure aux attentes en matière de revenus et d'EBITDA. Les experts consultés par l'agence awp tablaient en moyenne sur une perte nette de 169,3 millions de francs, un chiffre d'affaires de 498,5 millions et un EBITDA de 148,5 millions.

Les investisseurs ont sanctionné les résultats. Vers 11h00 à la Bourse suisse, le titre Sunrise chutait lourdement, lâchant 6,58% par rapport à la clôture de la veille à 78,10 francs. Dans le même temps, l'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) progressait de 0,98% à quelque 9441 points.

De manière générale, Sunrise note 'une tendance positive du côté des abonnements'. Dans la téléphonie mobile, le nombre d'abonnés au bénéfice d'un forfait mensuel a augmenté de 4,6% à 1,334 million. En l'espace d'un an, le 2e opérateur helvétique a gagné 58'600 clients, dont 13'900 entre janvier et fin mars.

Redressement pour l'accès à internet

En revanche, l'érosion s'est poursuivie du côté des abonnements à prépaiement, le nombre de clients fléchissant en un an de 1,20 à 1,09 million. Sunrise a également enregistré des succès commerciaux dans le domaine de la télévision numérique. A fin mars dernier, son offre a séduit 115'000 clients, contre 83'000 un an auparavant.

Si la base de clients a décliné dans le domaine de l'accès à internet, passant en une année de 340'000 à 329'000, Sunrise observe un redressement de la courbe en début d'année avec 1900 nouveaux abonnés sur le trimestre sous revue.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.