Washington condamne Moscou, Ottawa annonce des sanctions

Washington condamne Moscou, Ottawa annonce des sanctions

Photo: Keystone

Le vice-président américain Joe Biden a mis en garde la Russie: il a condamné 'fermement' la violation du cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine par des 'séparatistes agissant de concert avec les forces russes'. De son côté, le Canada a annoncé de nouvelles sanctions contre Moscou.

Lors d'un entretien téléphonique hier avec le président ukrainien Petro Porochenko, Joe Biden a affirmé que si Moscou continuait à violer les accords de Minsk, trois jours à peine après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, 'le prix à payer pour la Russie serait plus lourd'.

La violation du cessez-le-feu a été officiellement confirmée par les observateurs de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), ont noté les deux dirigeants lors de leur conversation. La trêve était censée entrer en vigueur dimanche selon les accords de Minsk conclus le 12 février dernier.

Observateurs interdits d'entrée

Les rebelles ukrainiens sont entrés hier dans Debaltseve, une ville stratégique pour le contrôle de l'Est de l'Ukraine qui était ces dernières semaines le point le plus chaud de la ligne du front.

'Le vice-président a également fermement condamné le fait que la Russie et les séparatistes empêchent l'accès de Debaltseve aux observateurs de l'OSCE, permettant ainsi aux séparatistes de poursuivre leur offensive sans aucune inhibition', précise encore le communiqué de la Maison-Blanche.

Sanctions canadiennes

Ottawa a pour sa part annoncé de nouvelles sanctions contre Moscou. Elles touchent en particulier le groupe pétrolier Rosneft, ainsi que des responsables politiques et militaires prorusses ukrainiens. Les dernières sanctions, il y a deux mois, visaient des intérêts russes dans les secteurs pétroliers et gaziers.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.