Windows 10 relèverait des informations sans accord de l'utilisateur

Windows 10 relèverait des informations sans accord de l'utilisateur

Photo: Keystone

Windows 10 collecterait des informations de ses utilisateurs sans leur accord. Le Parti pirate dénonce une 'atteinte sérieuse' à la sphère privée via le nouveau système d'exploitation de Microsoft. En Valais, le Préposé à la protection des données montre les crocs.

L'usager est mis devant le fait accompli dès la première minute suivant l'installation: les applications et programmes possèdent un système qui enregistre par défaut des informations privées. Ces dernières sont ensuite communiquées d'office à des opérateurs commerciaux pour de la publicité ciblée, dénonce mercredi le parti dans un communiqué.

Microsoft a ainsi 'décidé unilatéralement de supprimer purement et simplement la possibilité de protéger ses données', s'énerve la formation politique. De plus, abusant de sa position dominante, la multinationale exige du consommateur qu'il paie pour ne pas recevoir de publicité dans les applications de base des logiciels.

L'excellence technologique d'un système d'exploitation ne constitue pas une excuse pour exposer l'utilisateur à une violation de sa sphère privée. L'ordinateur d'une personne est un lieu privé, tant que cette dernière ne décide pas de se connecter au reste du monde et de partager ses informations, poursuit le Parti pirate.

Réaction en Valais

Pour protéger les usagers de la voracité d'éditeurs tels que Microsoft, la formation préconise que tous les modules et applications collectant des données soient clairement identifiables. Chaque relevé doit être identifié et communiqué à l'utilisateur. Le Préposé fédéral à la protection des données et le Conseil Fédéral doivent en outre 'prendre les mesures qui s'imposent'.

En Valais, le Préposé cantonal Sébastien Fanti a déjà exprimé son courroux. 'Si Microsoft ne revoit pas sa politique de confidentialité, Windows 10 pourrait faire l'objet d'une recommandation interdisant son achat' dans le canton, a-t-il tonné lundi sur son compte Twitter.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.