La langue bleue est aux portes du Jura

Des cas avérés de cette maladie - qui touche les vaches et les moutons - ont été recensés à moins de 150 kilomètres de la frontière suisse côté allemand. L’Office vétérinaire fédéral a mis en ligne un film qui appelle les éleveurs à la vigilance et qui rappelle les symptômes de cette maladie.
 
La langue bleue est transmise par de petits moucherons. Le virus n’est pas dangereux pour l’homme mais peu littéralement décimer les troupeaux. Jusqu’à 30 % du bétail peut mourir, s’il est infecté.

Pour Clément Saucy, le vétérinaire cantonal, le canton doit se préparer à prendre du jour au lendemain des mesures pour lutter contre le virus.

Les animaux atteints par la langue bleue présentent de la fièvre, des inflammations au niveau du museau, du nez et des yeux. On observe aussi des lésions au niveau des muqueuses et la langue présente une cyanose, ce qui explique le nom de la maladie.

En cas de doute, l’éleveur doit immédiatement en informer son vétérinaire. /fq

Partager
Link
Météo