Lourde peine pour un incendiaire

palais de justiceLe prévenu a été reconnu coupable de délit manqué de meurtre, d’incendie intentionnel et de plusieurs infractions mineures. Le verdict de l’affaire qui était jugée depuis mardi devant la Cour criminelle de Porrentruy est tombé ce matin.

L’homme écope de cinq ans de réclusion assortis d'une mesure d'internement. Il devra aussi verser une somme de 6000 francs à son ex-épouse pour tort moral.
 
L'homme a bouté le feu à deux bâtiments, le premier à Courrendlin et le deuxième à Courtételle.
Les faits remontent à novembre 2006. La jalousie est vraisemblablement le fil conducteur de cette affaire. L’individu qui n’est pas de la région a voulu mettre le feu au bâtiment où logeait son ex-épouse. Apparemment, il possédait le nom de la rue mais pas celui de la localité. Ce qui explique sa méprise. Il a dans un premier temps mis le feu à une ancienne ferme à Courrendlin puis, en apprenant le lendemain, que son ex-femme résidait à Courtételle, il a récidivé en provoquant un début d’incendie dans ce village. /pb
Partager
Link
Météo