Et si Strasbourg surveillait la Suisse pour sauver le Doubs?

Le mauvais état de santé du Doubs provoque des remous jusqu’à Strasbourg. Le comité permanent de la Convention de Berne - qui dépend du Conseil de l’Europe - aurait confirmé mercredi une plainte contre la Suisse et la France. L’information est donnée par les organisations qui ont déposé cette plainte en juin 2011: Pro Natura, le WWF Suisse et la Fédération suisse de pêche.

Dans leur communiqué, elles indiquent que le comité va poursuivre le dossier. Autrement dit: surveiller l’attitude des deux pays. Pour les trois organisations, cette information constitue une «condamnation internationale pour la Suisse et la France pour leur passivité en matière de conservation des espèces».

 

Information mensongère

Toutefois, la décision de la Convention de Berne n'est pas encore connue. «L'information, qui provient des trois associations, est mensongère, explique le ministre jurassien de l'environnement et de l'équipement, Philippe Receveur. Elle n'est pour l'heure par prouvée, car le comité permanent de la Convention de Berne, qui siège jusqu'à vendredi, n'a pour l'heure communiqué aucune décision. Celle-ci devrait tomber d'ici la fin de la semaine», ajoute le ministre.

Cette annonce intervient au lendemain de la présentation d’une étude sur la santé du Doubs réalisée par le canton de Neuchâtel. Etude qui dit que la rivière n’est pas à l’agonie, mais qu’il y a à faire. /comm+clo+afa

Partager
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.