L'autorité tutélaire se met en place

Le futur président de l'autorité de protection de l'enfant et de l'adulte Christian Minger Zoom sur « Le futur président de l'autorité de protection de l'enfant et de l'adulte Christian Minger » (touche ESC pour fermer)
Le futur président de l'autorité de protection de l'enfant et de l'adulte Christian Minger

La nouvelle autorité tutélaire se prépare. Elle prendra ses fonctions le premier janvier 2013, date à laquelle les demandes de tutelle seront donc centralisées à Delémont. D’ici là, les affaires vont encore être réglées localement par les conseils communaux. Mais la nouvelle autorité, formée d’un juriste, d’une travailleuse sociale et d’une psychologue, souhaite prendre connaissance des dossiers au plus vite. 64 communes doivent lui transmettre près de 2'000 supports d’ici vendredi. Un délai restreint qui pourrait inciter les communes à se délester de cas jugés trop complexes. Mais la nouvelle structure, par l'intermédiaire de son futur président Christian Minger, a posé certaines conditions que les communes semblent généralement respecter.

Saignelégier a d’ores et déjà transféré l’ensemble de ses dossiers. Delémont est en train de s’y atteler. La tâche monopolise le temps de travail de la déléguée aux affaires tutélaires. Le cas de Porrentruy est particulier. La ville a engagé, jusqu’à la fin de l’année, un tuteur officiel qui traite plusieurs dossiers. La cité bruntrutaine va donc rencontrer le canton vendredi, afin de décider de ce qu’il va advenir de ces différents cas. /mle

 

 

Partager

Météo

Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.