Décès de l'humoriste vaudois François Silvant

François Silvant est mort à Lausanne jeudi passé, ont indiqué ses proches. L'humoriste vaudois avait 58 ans. Il a succombé des suites d'un cancer décelé en août 2005.Selon sa volonté et celle de son compagnon Philippe, les funérailles se dérouleront dans la plus stricte intimité. Une cérémonie, ouverte au public est prévue samedi prochain à 15h00 à la Cathédrale de Lausanne. Né le 15 octobre 1949 dans la capitale vaudoise, François Silvant a entamé sa carrière au théâtre en 1970. Il résumait ses débuts par une boutade, disant avoir été engagé pour "quelques figurations intelligentes et diverses silhouettes au lointain".Durant une dizaine d'années il joue des auteurs classiques ou modernes et fait même du cabaret ainsi que deux revues dans les théâtres romands. Il enchaîne les feuilletons radiophoniques et les dramatiques télévisées.Au printemps 1983, il connaît une période de chômage. De passage dans un festival en France, il y découvre le one-man-show de Michel Boujenah, ce qui l'encourage à écrire son premier spectacle en solo. L'automne de cette année-là, il présente "Je veux pluss de crème dans les mille-feuilles" sur la scène de l'Echandole à Yverdon-les-Bains (VD).Suivront huit autres spectacles. "Un Suisse peut en cacher une autre" (1987), "François Silvant et ses dames" (1989), "Mais taisez-vous !" (1996), "La fête de la vigneronne" (1999), "Mes plantes vertes sont magnifiques" (2003). Il y popularise son personnage fétiche: Madame Pahud.Il entame en 2003 la série "Le Petit Silvant Illustré" diffusée par la Télévision suisse romande le mercredi après la météo. Cette série de sketches dans laquelle il incarne plusieurs personnages en est à sa cinquième saison. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.