"Douce nuit" se chante en 300 langues

Hymne de Noël par excellence, "Douce nuit, sainte nuit" n'a pas pris une ride depuis sa création en Autriche en 1818. Ce chant réussit comme nul autre à exprimer la magie attendrissante de la Nativité.Traduit en près de 300 langues et dialectes, "Douce nuit" devrait son existence à un incident survenu à Oberndorf, village autrichien proche de Salzbourg. Deux jours avant Noël, le vieil orgue de la petite église Saint-Nicolas tombe en panne. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.