L'assignation à résidence de Polanski pourrait durer jusqu'à un an

Roman Polanski n'est pas près de quitter son chalet de Gstaad. La procédure pourrait se prolonger "de quelques mois à un an" si le cinéaste fait recours contre son extradition vers les Etats-Unis, indique la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf.Rien ne fait obstacle à une décision de l'Office fédéral de la justice concernant l'extradition de Roman Polanski. Le 22 janvier dernier, un juge de Los Angeles a en effet refusé que le cinéaste soit jugé par contumace, ce qui aurait rendu la procédure d'extradition caduque. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.