Airbus: Merkel et Chirac veulent un règlement équitable

BERNE - La chancelière allemande Angela Merkel et le président français Jacques Chirac ont affirmé leur volonté commune de parvenir à un règlement équitable de la crise de l'avionneur européen Airbus et d'éviter qu'elle n'envenime les relations franco-allemandes.Les deux dirigeants, qui se sont rencontrés pour un sommet informel au château de Meseberg, près de Berlin, ont indiqué dans un communiqué souhaiter "un partage équitable des efforts" pour redresser l'avionneur en difficultés, mais n'ont pas, comme prévu, pris de décisions à la place des dirigeants de l'entreprise.M. Chirac a affirmé que la direction du groupe d'aéronautique et de défense EADS, maison-mère d'Airbus, prendra sa décision "dans un délai maintenant très rapide".Jacques Chirac s'est déclaré opposé à tout "licenciement sec" et à toute "suppression de sites qui ne soit pas organisée ou compensée" chez Airbus. Tous deux ont insisté sur le principe "d'équité", qui devait présider à la restructuration. M. Chirac a souhaité que ce principe soit maintenu "dans le cadre d'un dialogue social fort et responsable". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.