BNS: résultats trimestriels fortement gonflés par le prix de l'or

ZURICH - Les résultats de la Banque nationale suisse (BNS) au 1er trimestre ont été fortement gonflés par la hausse du cours de l'or. Son bénéfice net s'est inscrit à 3,57 milliards de francs, contre 2,36 milliards pour la même période de 2005.Ce bond découle essentiellement de l'évolution du cours de l'or, dont le prix atteignait 24 424 francs au kilo à la fin du trimestre sous revue, a expliqué la BNS. Il a entraîné une plus-value de 3,53 milliards de francs, contre seulement 661 millions au 1er trimestre 2005.A l'inverse, le résultat des placements en monnaies étrangères n'a atteint que 142 millions de francs, contre 1,66 milliard un an plus tôt. La hausse des taux d'intérêt a entraîné de lourdes pertes sur ces placements, constate la BNS. Le produit des intérêts ainsi que les gains et pertes en capital se sont soldés par une perte de 327 millions de francs, contre un gain de 569 millions au 1er trimestre 2005.Compte tenu de l'ensemble des produits et charges, le résultat net intermédiaire s'est inscrit à 3,57 milliards de francs, et la contribution au bénéfice distribuable à 3,35 milliards de francs contre 2,16 milliards un an plus tôt. Cette dernière tient compte d'une provision pour réserves monétaires de 222,2 millions, soit le quart du montant fixé à ce titre pour 2006, à laquelle est tenue la BNS par la loi.Pour mémoire, l'article 30 de la Loi sur la Banque nationale lui impose de constituer des réserves suffisantes pour maintenir ses réserves monétaires au niveau requis par la politique monétaire. Ces provisions sont relevées au rythme auquel croît le produit intérieur brut (PIB) nominal. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.