Catastrophes naturelles: l'année 2005 est la plus coûteuse

FRANCFORT - L'année 2005 est la plus coûteuse de l'histoire du secteur mondial de l'assurance en termes de catastrophes naturelles, indique Munich Re dans son bilan annuel. Le deuxième réassureur mondial estime le nombre de morts à plus de 100 000. Le nombre des victimes est aussi particulièrement élevé, puisqu'il dépasse les 100 000 morts, ce qui n'est arrivé que deux fois au cours des 25 dernières années, ajoute le deuxième réassureur mondial dans cette étude qui fait référence en la matière. Le coût pour les réassureurs devrait dépasser les 75 milliards de dollars cette année, après plus de 40 milliards de dollars en 2004, détaille Munich Re. L'ouragan Katrina, qui a frappé le Sud des Etats-Unis en août, devrait peser à lui seul à hauteur de 45 milliards de dollars sur leurs comptes. Les pertes économiques se montent dans leur ensemble à plus de 200 milliards de dollars, dont 125 milliards de dollars pour Katrina, contre 145 milliards de dollars en tout en 2004. Le coût en pertes humaines est aussi très lourd, quoique moins qu'en 2004. Le tremblement de terre qui a frappé le Pakistan en octobre, l'un des plus meurtrier depuis 1900, a fait à lui seul plus de 80 000 morts et de nombreux sans-abris, détaille Munich Re. L'an dernier, le nombre de victimes des catastrophes naturelles avait atteint 200 000 morts, principalement à cause du tsunami qui a ravagé l'Asie du Sud en décembre. Et en 1991, 160 000 personnes avaient trouvé la mort à cause de catastrophes naturelles, dont une grande partie lors d'un cyclone au Bangladesh. Le nombre de catastrophes naturelles est pour sa part resté stable, à environ 650 sur un an, précise encore Munich Re. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.