Chine: Starbucks gagne un procès en contrefaçon

SHANGHAI - La chaîne américaine de cafés Starbucks a remporté un procès en contrefaçon à l'encontre d'un concurrent chinois opérant dans la ville de Shanghai, a rapporté lundi le "China Daily". Sa plainte a ainsi abouti après deux ans de procédures. Un tribunal de Shanghai a condamné samedi l'entreprise chinoise Shanghai Xingbake Coffee à verser 500 000 yuans (82 000 francs) de dommages et intérêts et à cesser d'utiliser la marque et un logo qui ressemble à celui de Starbucks. Starbucks (Xingbake en chinois) dispose d'environ 300 magasins en Chine, à Taïwan et à Hong Kong. Dans un autre dossier de contrefaçon, un tribunal de Pékin a condamné un grand magasin de la capitale chinoise à verser 50 000 yuans (8200 francs) au groupe de luxe britannique Alfred Dunhill pour avoir vendu des portefeuilles, cravates et des ceintures portant la marque de ce dernier, a aussi indiqué le "China Daily". Le quotidien en langue anglaise souligne qu'il s'agit d'un des 10 cas les plus importants de contrefaçon traités par des tribunaux de la capitale en 2005. Malgré la volonté affichée de Pékin de lutter contre le phénomène, la Chine reste un paradis de la contrefaçon et de la piraterie, mais plus en plus de grandes marques saisissent la justice chinoise. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.