Chirac et Merkel s'impliquent dans la crise d'Airbus

PARIS - Jacques Chirac et Angela Merkel ont réaffirmé leur "confiance" dans la capacité d'Airbus, filiale du groupe EADS, à surmonter ses difficultés. La chancelière a insisté sur le nécessaire maintien d'une parité franco-allemande au sein de l'avionneur.Les turbulences d'Airbus ont dominé le 7e Conseil des ministres franco-allemand. Soulignant leur volonté de ne pas se substituer à la direction du groupe, les dirigeants français et allemand ont toutefois fait valoir leur point de vue "politique". Ils ont souhaité que le plan de redressement piloté désormais par Louis Gallois préserve au mieux les intérêts des salariés.Airbus emploie 55'000 personnes sur 17 sites en France, Allemagne, Espagne et Grande-Bretagne. L'Etat français détient 15% du capital d'EADS, sa maison-mère, le groupe Lagardère 7,5% et l'allemand DaimlerChrysler 22,5%.Jacques Chirac a souhaité que le plan de redressement "Power8" (réduction des coûts de 30% ou diminution de deux ans du temps de fabrication d'un avion) soit "harmonieusement réparti" entre les deux principaux sites du groupe, Hambourg (D) et Toulouse (F)."Nous veillerons ensemble à ce que tous les salariés bénéficient de la plus grande sécurité possible dans tous les sites concernés", a déclaré Angela Merkel lors d'une conférence de presse conjointe avec Jacques Chirac.La chancelière allemande a jugé nécessaire de trouver des actionnaires fiables, "qui se sentent pleinement responsables d'EADS et d'Airbus", dans l'hypothèse de nouvelles cessions. Elle a indiqué qu'aucune "décision n'était prise" sur un engagement de l'Etat fédéral allemand dans le capital de l'avionneur, mais elle a précisé "ne rien exclure"."L'engagement allemand dans Airbus et EADS restera d'actualité comme par le passé", a affirmé Angela Merkel. L'essentiel, a plaidé la chancelière allemande, est que "la France et l'Alemagne restent sur un pied d'égalité dans ce projet". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.