Comparis.ch: les automobilistes paient 500 millions de trop par an

BERNE - A peine un automobiliste sur cinq change d'assureur lorsqu'il achète une nouvelle voiture. Cette fidélité se paie au prix fort puisque chaque année les Suisses dépensent ainsi un demi-milliard de trop en primes d'assurance, selon comparis.ch.Dans l'ensemble, les assurés sont mal informés, estime le site internet comparatif: 51% des personnes interrogées pensent à tort que la résiliation de leur contrat ne peut intervenir qu'au 31 décembre, indépendamment des hausses de primes ou de la date d'expiration du contrat. Or, depuis la révision de la loi sur le contrat d'assurance au 1er janvier de l'an passé, la chose est possible chaque fois que l'on change de voiture. L'ex-assureur doit alors rembourser à l'assuré la prime déjà payée pour l'ancien véhicule.Au total, 43% des personnes interrogées ayant acquis depuis le début de 2006 une voiture neuve ou d'occasion ont demandé à leur assureur habituel d'établir la police d'assurance de leur nouveu véhicule, 16% ont demandé deux offres, 19% trois offres et seul un assuré sur dix a comparé plus de trois offres.Quatre personnes sur cinq sont restées chez le même assureur. Or la prime d'assurance dépend fortement du véhicule, relève comparis.ch La compagnie qui assurait l'ancienne voiture à bon prix peut ainsi se révéler onéreuse pour la nouvelle.Cette passivité est coûteuse puisqu'en Suisse environ un million de voitures changent de propriétaire chaque année, soit 300'000 objets neufs et 700'000 d'occasion.Si toutes les compagnies disposaient de parts de marché semblables, la différence entre la prime la moins chère et la plus chère s'élèverait à 350 francs, soit - ramenée à un million de changements de voiture - à un total de 350 millions de francs.Mais selon comparis.ch, comme les assureurs facturant des primes plutôt basses ne représentent qu'une faible part du marché, la différence de prime s'élève en réalité plutôt à 500 millions de francs par an.Ces conclusions découlent d'un sondage par téléphone auprès de 1011 personnes en Suisse romande et en Suisse alémanique réalisé par l'institut Demoscope. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.