Consommation: indice au plus haut depuis six ans en avril

BERNE - Le climat de consommation s'est encore très légèrement amélioré en Suisse. Au plus haut depuis six ans, l'indice trimestriel publié par le SECO a gagné trois points en avril par rapport à janvier pour culminer à 20 points.Les trois composantes qui servent à déterminer le climat de consommation sont en légère hausse sans faire toutefois de bond significatif, relève jeudi le Secrétariat d'Etat à l'économie, qui a enquêté auprès de quelque 1100 ménages.L'appréciation de la situation économique passée s'est améliorée, gagnant 4 points par rapport à janvier pour s'établir à 48. Les ménages se montrent aussi plus optimistes en ce qui concerne leur situation financière sur les douze prochains mois (de 8 à 11 points) ainsi que sur les douze mois écoulés (de zéro à 1).Plusieurs indicateurs n'entrant pas dans le calcul du climat de consommation ont également progressé de façon positive, note le SECO. Les ménages se montrent ainsi plus confiants sur l'évolution économique future (de 26 à 31).Mais c'est surtout la sécurité de l'emploi qu'ils jugent plus favorablement: le sous-indice s'est amélioré de façon significative, passant de -39 à -27 points.L'estimation de l'évolution des prix sur les douze derniers mois (de 52 en janvier à 51 en avril) et sur les douze prochains mois (de 41 à 33) reste nettement inférieure à la moyenne de ces dernières années. Ce constat se vérifie depuis plusieurs trimestres, relève le SECO.En ce qui concerne leur potentiel d'épargne, les ménages n'ont que peu varié d'opinion (de 42 à 44). Ils se montrent par contre un peu plus réticents sur les décisions d'achat importants (voiture, électroménager, meubles, etc.). Les réponses négatives se sont multipliées en avril, le sous-indice passant de -7 à -14. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.