Faillite du Servette FC: Marc Roger sera bientôt extradé à Genève

L'ex-patron du Servette FC Marc Roger, recherché par la justice genevoise dans l'affaire de la faillite du club de football, devrait bientôt retrouver la Suisse. L'Espagne, pays où il a été arrêté en février, a en effet accepté son extradition.La justice espagnole a toutefois demandé que le prévenu ne soit pas ramené en Suisse par avion, son état de santé ne le permettant pas. Marc Roger a trois jours pour faire appel de la décision, a relevé François Canonica. L'avocat des joueurs lésés par la faillite a confirmé une information de la "Tribune de Genève".Marc Roger est soupçonné par la justice genevoise d'avoir eu une responsabilité dans la déconfiture du Servette. Arrêté au printemps 2005, il avait notamment été inculpé de gestion déloyale et de faux dans les titres. En juin 2005, le Français avait été libéré sous caution. Il ne s'est jamais présenté aux audiences d'instruction.Après sa libération sous caution, l'ex-président du Servette FC s'était réfugié en France. Paris n'extradant pas ses ressortissants, la justice genevoise s'était retrouvée impuissante. Marc Roger a cependant commis l'erreur de sortir de son pays. Il a été interpellé en février dans un hôtel de Séville, où 34'000 euros ont été retrouvés dans le coffre de sa chambre. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.